lundi 31 janvier 2011

Démarrer sa petite entreprise




Sans l'aide de Lucien B.
ou d'un contact bien placé

Au ministère me suis perdu
Dans un dédale déambulé
Jusqu'à plus soif me suis emmerdé
En pitonnant l'combiné d'cul

Labyrinthe sans fin que veux-tu
Remplir ceci et remplir cela
J'y perdis mon latin et un iota
De ma patience et mon vécu.

13 commentaires:

RAINETTE a dit...

Une boutique de quoi tu veux ouvrir Yvan ? :)

Yvan a dit...

Lyes!

Une boutique anarchiste totale.
Où la parole libre serait dogme
obligatoire.
;-)

MakesmewonderHum a dit...

Pas un sex-shop ambulant à l'aéroport Trudeau, j'espère? P.c.q
j'ai eu l'idée avant toi, j'ai même le slogan. "Come and Go".

Yvan a dit...

Ha, j'ai eu la même idée!
Faudra départager,la mienne
est sans frais de douane
mais "Come and Go"
c'est gagnant pas à peu près.

On s'envoie en l'air à une condition.

Kif-Kif à mon humble avis.

Trader a dit...

Un petit truc: ne pars pas ton entreprise et demande plutôt une subvention aux conseils des arts.

Ça ne donnera pas plus de résultats mais c'est plus rigolo.

;)

Yvan a dit...

:) Ouais,
l'important est de rigoler
dans la dé-marche.

anne des ocreries a dit...

Ouais, tu parles d'un chemin de croix, pour faire quelque chose....!

manouche a dit...

Ce couple est charmant.
pour envoyer un coup de pied au cul tapez treize!

helenablue a dit...

On s'associe, pour le " Come and Go" ?
:-)

Yvan a dit...

Anytime.
On créera une franchise
sous plusieures bannières:
"Cum and Goop"
"Sex Shop Sergio"
"Wam Bam Thank You Mam'"...

Ce sera la conquête du monde
et du Japon.

helenablue a dit...

Je suis ton homme!
:-)

Yvan a dit...

:-)
Nous engagerons des hôtesses
pour représentations ambulantes
via télé-transportation.
Beam me up Betty Boop!

Come and go,cash and carry.
Tupperware underground,genre.

Achetez un godemiché en résine
de synthèse garanti à vie
et obtenez une visite virtuelle
de notre maison-mère en 3D,
bandes-annonces 3X de nos
commanditaires incluses!

Yvan a dit...

Choix de couleurs variées.