mardi 11 janvier 2011

Les bonnes et mauvaises nouvelles

Lorsqu'on m'arrive avec une bonne et une mauvaise nouvelle,
je choisis toujours d'entendre la mauvaise en premier ;
il m'a toujours semblé moins pire d'encaisser d'abord
pour me flatter ensuite.

L'adversité en premier,
l'énergie à la fin.

5 commentaires:

manouche a dit...

La méthode est bonne à condition que la première nouvelle ne t'ait pas mis K.O!

helenablue a dit...

Je suis comme ça aussi !

helenablue a dit...

Ben , si une bonne nouvelle suit une mauvaise, le sachant je m'accroche au verre à moitié plein, ça c'est pour répondre à Manouche!
Aucune mauvaise nouvelle, la pire qu'elle soit ne m'a mise K.O, surtout si par derrière, une bonne s'annonce!
:-)

Yvan a dit...

En général lorsqu'on m'offre
ce choix j'estime qu'elles s'équivalent à peu près en importance.
Reste notre perception
et notre interprétation perso
de ce qui est bon ou mauvais.

Le décès d'un proche peut me mettre
K.O.pendant un temps et il ne peut
y avoir dans ce cas une bonne nouvelle pour balancer l'affaire.

J'ai écrit ce flash en ayant l'impression que la plupart des gens choisissent d'entendre
la bonne nouvelle avant la mauvaise.

anne des ocreries a dit...

Perso, je suis preneuse aussi du pire en premier ; comme ça, il reste une chance de se remettre du choc reçu.