vendredi 9 octobre 2009

La Joute est de retour.

"La Joute" est un débat télévisé que j'affectionne
pour la liberté d'expression donnée aux trois invités
se confrontant sur 4 ou 5 sujets d'actualité selon
des règles certaines et incertaines sous la férule
assurée de Stéphan Bureau,
grand journaliste devant l'éternel.

Aparté.
Il me vient en mémoire cette entrevue
de l'écrivain Philippe Sollers qu'il a réalisé
il y a quelques années.
Les bonnes questions intelligentes au bon moment.
.............................

Comment ils choisissent les sujets et les débatteurs
j'en sais strictement rien, mais ce soir j'ai regardé
ça avec un plaisir d'autant plus grand parce que
Jean Barbe y était présent en tant qu'homme libre.

Moi qui regarde très peu la télé, j'avais aussi
en mémoire le souvenir impérissable vécu
avec Christian Mistral l'an dernier lors de cette émission.

À la Joute de ce soir il y avait:

-Gérald Deltell, député adéquiste. (droite québécoise)
tout au bas de l'échelle avec ses arguments
populo-barbarum flagorneurs pas
malhabiles de sens par moments, mais volant
au ras des pâquerettes la plupart du temps
malgré son esprit combatif qui trompait
un esprit assez primaire doté d'une certaine
énergie soit, mais tombant souvent à plat.
J'avais l'impression qu'il haranguait la foule pour gagner des votes.
Il pourrait être plus utile ailleurs, lecteur de boules
au bingo de Ste-Thérèse, ou animateur de foule à
La Poule aux oeufs d'or.


-Laurent Paquin, humoriste,
très habile avec beaucoup de bagou, intelligent,
drôle par moments mais n'ayant pas toujours
la rigueur intellectuelle nécessaire pour me
convaincre totalement, ce petit "plus"
qu'il fallait face à:

-Jean Barbe,
directeur de l'éditorial chez Leméac Éditeur.
C'était clair et limpide.
Il était le plus étoffé des trois dans son argumentaire,
le plus efficace en improvisation "live in your face"
doté d'arguments quasi-imparables dans la majorité
des sujets abordés.
Combatif, il a surtout pas perdu.
Un homme d'idées, pragmatique,
réaliste et spirituel en même temps.
Le vote populaire en aura décidé autrement,
préférant Laurent Paquin.

C'est souvent comme ça.
Le gros bon sens populaire bien dit et "gagnant"
mais n'apportant rien de bien nouveau,
face à l'exigence d'une réflexion profonde, et d'une remise
en question originale pouvant mener vers un ailleurs plus évolué.

Merci, Jean B.

20 commentaires:

helenablue a dit...

Bonne nouvelle!
Même si je n'ai pas pu voir en entier celle où tu étais en spectateur et qui tu sais en acteur, juste la minute, comme là à nouveau, je trouve cette émission comme toi chouette pour sa liberté d'expression...
Mistral avait assuré, JB aussi de mémoire là à nouveau, et je manque ça!!

Bon, c'est ainsi.
Kiss Terrible.
Blue

Accent Grave a dit...

Faudrait que je regarde cette émission en reprise car plusieurs commentent cette première émission.

La seule chose qui m'irrite de cette émission c'est la petite musique en arrière plan, elle me stresse.

Accent Grave

Trader a dit...

J'ai jamais été vraiment accro à cette émission très BCBG.

En partant, pourquoi forcer l'opposition de personnes sur un sujet??? Et si, par hasard, ils étaient tous d'accord????

Tout cela dans un climat "tout-le-monde-j'applaudis-en-même-temps"...

Peut-être que je ne crois pas trop à l'art oratoire classique. C'est peut-être pour cela.

Effectivement, y a rien de mieux que de bons échanges véritablement humains au lieu de cette mise en scène artificielle.

Ça me fait penser à cet esprit de salon privé français d'une autre époque (dépassée) que Patrice Leconte a très bien illustré dans "Ridicule" (1996).

Mes excuses à l'avance si je ne partage pas votre enthousiasme général.

Burp! (Mon café passe mal ce matin.)

Hé!

Yvan a dit...

Un dissident?!
Gardes!
Saisissez-le!
Hé.
Ben non Trader,t'as pas
à t'excuser du tout,
au contraire j'apprécie
les opinions divergentes
articulées.
Si tu trouves cette émission
BCBG je t'invite à regarder
"En direct de l'univers"
à Radio-Can ne serait-ce
qu'un p'tit cinq
minutes et on se reparle
de ce terme.

Je vois La Joute tel un jeu-
échange oratoire où ce sont
surtout les invités(pas vraiment
les règles de l'émission)
qui décident de se confronter
ou non je pense.
C'est même parfois surprenant
du commun accord qui se dégage.
De plus je trouve intéressant
de voir des personnages publics
émettrent leurs opinions sur
des sujets d'actualité portant
souvent à controverse.
Il y a déjà trop d'émissions
insignifiantes,je salue celle-ci
qui est instructive,intelligente
par le choix des sujets et des invités et ma foi très divertissante.

Là où je suis d'accord avec toi,
c'est la primauté de l'échange
naturel sur la mise en scène,
ça manque au Québec ces émissions
à la Pivot avec des écrivains,
des cinéastes,bref des artistes
et penseurs pouvant s'exprimer
librement.

Il y a aussi ces applaudissements
commandés et cette musique
qui énervent,mais hey,that's
the name of the TV game.

helenablue a dit...

Un Pivot québécois, sans rire je suis bien désolée que vous n'ayez pas ça!
Ceci étant, nous , y'a plus l'équivalent.
Je devine bien ce que veux dire Trader, mais néanmoins je trouve l'exercice tout à fait étonnant, devoir en si peu de temps donner le meilleur de soi sur un sujet, bien, bon nombre d'entre nous en serait bien incapable, il faut une telle concentration et capacité de réaction ...
Je reste quand même impressionnée par ce genre d'intervention, pas encore en place ici à ma connaissance, mais suis pas très télévisuelle , j'avoue!!

helenablue a dit...

BCBG, really, ou alors pas la même définition par chez nous, j'veux dire outre-atlantique, ce vieux pays qui s'essaie encore!

:-)

Yvan a dit...

Il y a aussi l'expression:
"BSBG" de mon crû,que
personne ne connait encore
et que j'hésite à livrer
parce qu'on pourrait éventuellement me la piquer
en attendant.
Chu frileux avec cette invention
voyez-vous.On sait jamais
avec les belogues,tout le monde
peut venir vous voler plein
de trucs et se faire
des couilles en or avec,ou
à tout le moins participer
à leur fabrication,je reste
quand même humble devant
l'éternel.

ectoplasme a dit...

ben moi je l'ai pas vue...
je regarde plus dutout la télé. pas que ça fasse de moi un surhomme, mais disons que c'est comme ça. je suis assez d'accord avec ce que tu dis. évidemment, on pourrait chercher des petits défauts à ton allocution, mais je me sens pas l'esprit vindicatif contre quoi que ce soit ce soir.
j'ai peut-être tort d'ailleurs, et devrais aller étudier sun-tzu, mais c'est l'heure de manger.

j'espère ne jamais avoir à le regretter.

"qui vivra verra!!"

Yvan a dit...

Lyes!
Quand c'est l'heure de manger,
c'est pas l'heure de se battre.
Il y a un temps pour tout
quand même.

Pour revenir à cette
expression "BCBG" puisqu'on
me tord le bras en tous sens:
À "Bon Chic Bon Genre",
j'oppose "BSBG" qui m'est venu
à l'époque de ma contribution
prolétaire à l'essor du
tourisme montréalais:
"Ben Soûl,Ben Gelé".

Entre les deux,il faut
savoir partager.

helenablue a dit...

Dis-y, please Ivanovitch Teriblissime!
BCBG?

helenablue a dit...

J'ai ripée BSBG, scuze!!

:-))

helenablue a dit...

Dans mon coin de ch'nooooord, BCBG, c'est beau cul belle gueule!! Pas très bon chic bon genre !!

Bon, allez envoie ton BSBG, stie!

Yvan a dit...

Lyes, "beau cul belle gueule"
à l'opposé de
"bon chic bon genre" ici.

L'Europe est plus sexy,
manifestement.

Venise a dit...

J'ai pas vu La Joute. J'aurais dû, j'aurais voulu et tout le bataclan mais je l'ai pas vu mais je suis pas sans connaissance que ce soit Laurent Paquin qui ait attiré le vote populaire. Comme il le dit lui-même, avec étonnement, même quand il est en beau calvaire, ça passe. Ce qui ne passerait pas chez un autre, passe chez lui. Il a le type BGBG, bon gars bonne gueule, et semblerait bien que les Québécois aime les BGBG, plus que BCBG, BSBG et le BCBG français (contente de l'apprendre celui-là, juste pour éviter d'avoir l'air fou un jour).

Yvan a dit...

:) BGBG, bien dit.

Mistral a dit...

VGMS. L'enviable et glorieux destin d'un popsicle.

Bon, avant qu'on demande à Yvan de traduire, m'as le faire. Vivre Gelé, Mourir Sucé.

Comme ça, Johnny Bee était pas pire?

Venise a le don de rater cette émission, je dois dire.

Yvan a dit...

Oué il était bien.
Paquin aussi.
Ce que je retiens,c'est
qu'il faut répondre à la
question franchement,
sans trop digresser
à cause du peu
de temps alloué tout en
y ajoutant sa touche,
sa couleur,sans vouloir
gagner à tout prix,en
restant cool.Pas facile;
le fil séparant celui
qui combat trop versus
celui qui est juste assez
confiant en ses moyens
est parfois très mince.

Ce que je regrette dans
cette joute c'est justement
le peu de temps dont certains
participants disposent,
à l'inverse d'autres
qui feraient mieux
d'abréger.
Enfin,on pourrait aussi
discuter longtemps de l'aspect
gagnant/perdant de cet exercice
exigeant un confort face à la caméra dont je serais
probablement incapable.

Yvan a dit...

VGMS...
Ils font la belle vie
les popsicles,avant le
"down", ils sont sucés
à mort. :)

Mistral a dit...

Success, yes. Mais empalés quand même...

Yvan a dit...

Une fois leur substance
dûment sucée il ne reste
plus que leur squelette,
le bâtonnet.
On l'a tous dans l'cul
dès la naissance.