mardi 13 octobre 2009

Écho


Glenn Gould au piano.

8 commentaires:

helenablue a dit...

Magnifique, inspiré, un grand moment...
Merci pour cet écho, Yvan.

Kiss.
Blue

RAINETTE a dit...

quel magicien ! Mais attention, en autant qu'il ait sa petite chaise :)

helenablue a dit...

:) Rainette...
Ecoute, et ferme donc les yeux....
C'est au-delà, non?

Yvan a dit...

:-)
C'est la chaise "magicale"
de Glenn,qui lui permettait
de nous offrir son âme-musique
de si belle façon à travers
ses doigts sur un piano.
Une fois le support
établi,il fait bon goûter
ce Back en fermant
ses globes au profit
de ses pavillons.

Mistral a dit...

Si ton blog était en braille, tout serait parfait!

Yvan a dit...

Parfaite,Christian!
C'est le mot qui me
vient à propos de cette interprétation.

Pour les intéressés,
il y a le magnifique film:
"32 films brefs sur Glenn Gould"
de François Girard (1995),
et la très belle analyse
filmique qu'en fait
Daniel Fischer ici:
www.artcinema.org/spip.
php?article45

Je cite une partie
de la fin de son analyse:
"En guise de coda.
La dernière séquence du
film nous montre le
lancement d'une fusée
et nous rappelle qu'en
1977 les USA envoyèrent
les sondes spatiales
Voyager I et Voyager II
pour explorer les confins
de notre galaxie avec
à leurs bords,dans l'espoir
que quelqu'un les intercepte,
divers messages placés
"afin de témoigner de
l'existence d'êtres
intelligents sur une
planète appelée Terre".
Parmi eux un court prélude
de J.S.Bach interprété par
Glenn Gould."
(...)
Et si je ne m'abuse,
il y a aussi un message
de Leonardo da Vinci.
Je sais pas ce qu'il
est advenu de ces sondes
au moment de publier
ce commentaire.
"Beam me up,Scotty".

Mistral a dit...

V-Ger...

Yvan a dit...

fr.wikipedia.org/wiki/
Programme_Voyager

:-)