mercredi 10 mars 2010

André Franquin, prise 3 .







Ses Idées Noires furent son chef-d'oeuvre,  à mon avis.
Peu d'auteurs peuvent se vanter, comparés à son trait
du visage qui transmet l'émotion directement
par son dessin détaillé de toute la situation
en peu de pages.

Un belge encore.
Je les adorent en BD autant que les français,
desquels les québécois peuvent prendre de la graine
même s'ils ne sont pas en reste.

Faut voir.

3 commentaires:

piedssurterre a dit...

Bonjour Yvan. C'est gentil d'avoir laissé un ti-message chez moi. Pas de nouvelles, donc, pour l'instant.
Keep on fighting, comme disait Bob.

RAINETTE a dit...

C'est cruel ce petit dessin !

Et puis tu as essayé ton stylo sur la feuille, Yvan ? En haut à gauche ?

Allez, au coing......

Yvan a dit...

Mais de rien piedsurterre.

..........

Le gribouillis date de mes
17 ans Rainette,l'époque
où je n'avais pas toujours
conscience de ce que j'avais
entre les mains ;)