dimanche 9 août 2009

Ami(e)s

J'aimerais vous rendre hommage pour l'autoroute.
On voit ça rapidement, une voie pavée.
À deux sens respectée, peu de temps
après le contact.

Le plaisir de partager, autour d'un espace
à la fois géographiquement restreint
et en même temps immense au Nord au Sud,
à l'Est et à l'Ouest de nos existences.

Spirituellement nourri de discussions
enrichissantes et renouvelées au fil du temps,
se poursuivant sans prétention ni lourdeur.
Sporadiquement envoûté, mais
toujours bien traduit en réalité.

Volutes de l'amitié, ne partent jamais
en fumée.

De jour en jour, de semaine en semaine,
de mois en mois, d'année en année.
Décennie après décennie.

Réception et transmission reliées par
le câble invisible.


Celui de nos coeurs, en accord.

3 commentaires:

helenablue a dit...

"Volutes de l'amitié, ne partent jamais
en fumée."


Doux et riche de partager avec toi le calumet, dear Terrible!
Merci à toi.
Amitiés.
Blue

Yvan a dit...

Si je devais te comparer
à un tissu, je dirais
que tu t'apparentes à
de la soie,
Blue.

Pouff pouff...Hmm
c'est du bon calumet
ça tiens,goûte encore
on s'en lasse pas.

helenablue a dit...

:-)

Un genre de soie sauvage... Hum, merci Yvan.

Oui c'est du bon, je ne m'en lasse pas!
j'en fumerais jusqu'à plus soif...