mercredi 28 septembre 2011

Cinéma d'animation

À la cinémathèque demain à 18hres30.

Je sais, chu en retard et c'est principalement
destiné aux Montréalais.
C'est l'histoire de l'animation en 50 courts bien tassés.
Je leur ai poliment demandé d'autres projections
pour ceux et celles qui manqueraient la séance,
vu qu'il n'y en avait qu'une seule demain
en sachant que leur synthèse proposée
est substantielle.

Ils m'ont brièvement répondu
qu'ils en prenaient note...
Je les en remercie ici sincèrement.

Les gens de cet endroit
font un boulot exceptionnel
pour le 7e art
sous toutes ses formes
et nationalités.

Des gens ouverts
et appréciés, j'espère.

Amicalement vôtre.

10 commentaires:

Dood a dit...

Oh yeah !

Yvan a dit...

:)

anne des ocreries a dit...

Veinards ! :)

Yvan a dit...

Fuyons cet extérieur de bruit,
de fureur,de corruption
et de folie sans génie.
Réfugions-nous dans l'antre
de l'art salvateur.

Cet endroit est un oasis,
une bibliothèque précieuse,
un phare multicolore
dans la grisaille de ce monde
désespérément noir et blanc.

Yvan a dit...

Une fois à l'intérieur
j'étais bien.
De retour dans une maison mienne.
Chaude et sympathique.
Bondée de passionnés taciturnes.

Des gens de tous les horizons
attendaient patiemment leur
nourriture pleine de protéines
visuelles,telle une promesse de mieux-être à venir sur grand écran.

Salle bondée et silencieuse.
Attentive,calme et en attente.
Le public de la Cinémathèque
est un rassemblement d'individus,
au contraire d'une masse bruyante
parquée dans un commerce.

Il existe tout un monde entre
le cinéma-moulée-à-poulets
servi dans la majorité des salles et celui offert telle une fleur hier soir à la Cinémathèque
Québécoise et quelques autres
telles le Parallèle,Du Parc,
Ex-Centris,Beaubien,ONF,Goethe,
Latin...C'est un autre sujet.

Après la présentation verbale
des principaux acteurs de cette
concoction hallucinogène,
les lumières s'éteignirent pour faire place à une performance exceptionnelle des projectionnistes puisque TOUS
les films(50)furent
projetés dans leurs formats
originaux en une fluidité
n'ayant rien à envier à la plus belle des rivières.

16mm-35mm-Scope-Vidéo,
avec les différents projecteurs
que cela implique.

Chapeau,Messieurs.
Chapeau à Marco
et Marcel,les programmateurs.
Merci à la Cinémathèque
d'être aussi présente
dans l'originalité,
la diversité et l'audace.
J'ai personnellement besoin
de cela en 2011.

Bises.

RAINETTE a dit...

ils parlaient de films allant de 2 sec. à 4 minutes. Ça ressemble à quoi un film de 2 sec. ?

Yvan a dit...

Ché pas où t'as lu ça, 2 secondes.
J'ai vu 30 secondes à 4 minutes
personnellement en salle.
Il n'y avait rien en 2 secondes
mais je pourrais te dire
à quoi ça pourrait ressembler
si tu insistes.
(...)

rainette a dit...

non laisse tomber, c'est une erreur de ma part. Ah pauvre de petit moi !

RAINETTE a dit...

sinon 2 sec. ça pourrait être un pet?

Yvan a dit...

Oui.
Ça pourrait très bien ressembler
à 2 secondes de Rainette
en direct.

Pfff...