mardi 28 septembre 2010

Une vieillerie toujours entraînante 35 ans après.






Mazette.
Ça fumait comme des trains, partout.
Ça dansait et faisait la bringue jusqu'aux petites heures.
Ça buvait et festoyait comme des cochons toute la criss de nuitte.
Le lendemain ça se levait frais comme des fleurs ponctuées de rosée.
Les années folles dingos...

Quand t'es jeune c'est génial.
Plus vieux, t'as l'blues d'la carcasse
au moins 2 jours de temps.

15 commentaires:

jp a dit...

je trouve cette vieillerie très entrainante

ça me rappelle les années fol'dingues

j'adore

Yvan a dit...

Ouais c'est ça.

helenablue a dit...

Savoureux!
J'adore toute cette fantaisie et cette créativité! Elle requinque cette petite vidéo débordante d'énergie, de drôlerie, de liberté!!
Vais mettre deux jours à m'en remettre maintenant! Pas pu m'empêcher de les accompagner en dansant!!
Hi,hi...

Est-ce ce qui nous attend?


:-)

helenablue a dit...

Jolie et fraîche comme le printemps ta nouvelle présentation, il y a de la gaieté dans l'air!

Yvan a dit...

Bon matin chez-vous dear!
C'est pimpant isn't it?!
Une régalade.

Harmonium "live" avec un montage
ma foi très réussi.
Un défunt groupe québécois
qui a marqué l'imaginaire du peuple
à l'époque des années 70.
"Dixie" est une de mes préférées.
:-)

Yvan a dit...

Merci.
J'avoue que ta venue
prochaine me rend d'humeur
assez guillerette. :)

helenablue a dit...

:-)

jp a dit...

J'adore toute la fantaisie et la créativité de cette vieillerie entrainante. ça danse, ça fait la bringue jusqu'aux petites heures.
ça me rend d'humeur assez guillerette.
merci monsieur le terrible.

:-)

Yvan a dit...

Je sais pas et je sais
ce qui nous attend Blue.
On vivra bientôt cet avenir
proche dans la joie calme
et émouvante des (re)trouvailles
d'êtres chers,je crois.

Je diluerai avec beaucoup d'eau
et une nourriture
quelconque si j'écluse.
Des pinottes avec ou sans écales,
genre.

Chacun sera accepté
à son rythme propre.
Sens toi chez-toi chez-nous!
Telle une maison tienne
que tu découvres librement
sans façon pour la première fois.
Tels que vous êtes,
toi et ton homme.
Tels que tes amis le sont.
Ici au Québec.
Libres,ben relax.

On va pouvoir tous se toucher
en choeur ou en solo!
Dans un colleux d'groupe
ou une discussion
facio a facio.

:)

Claudio Pinto a dit...

Quelle coïncidence, Yvan, il y a des jours que je n'ai pas visité les blogues et voilà que je tombe sur cette page où tu partages ton béguin pour cette toune d'Harmonium. Sache que je dois beaucoup à ce groupe et que j'en ai glissé un mot (justement de Dixie) sur ma page, aujourd'hui même, parce que nous sommes le 1er octobre, qui est la Journée internationale de la musique!

Je te souhaite une journée PLEINE de musique!

à plus!
Claudio

Yvan a dit...

Pour une coïncidence ça en est
une belle!
Je t'en souhaite une bonne aussi
Claudio!

Accent Grave a dit...

J'ai beaucoup apprécié!

Accent Grave

Yvan a dit...

"Antidote à la grisaille"
eût été un titre plus
approprié à ce billet.

Mes excuses à Serge Fiori,
chanteur et âme du groupe.
Cette chanson est un classique
de candeur et de légèreté
musicale.

Éléonore a dit...

Harmonium ! ça fait toujours du bien d'entendre leur toune qui se font trop rare. Très pimpante celle-là :)

"Le lendemain ça se levait frais comme des fleurs ponctuées de rosée" ha non la vérité c'est qu'on se levait pas avant midi lol

anne des ocreries a dit...

Des fois, j'me d'mande comment j'ai bien pu faire pour durer assez pour arriver dans ce monde là, alors que j'attendais autre chose, une promesse qui n'est jamais éclose......