samedi 30 mai 2009

Rock and Roll never dies


Gracieuseté de Solé, via le Fluide Glacial 1977.

3 commentaires:

Oscar Sauvage a dit...

ça résume bien le truc, en effet. "everything dies, baby that's a fact. but everythings that dies, someday comes back", disait Bruce Springsteen sur un morceau de son album "Nebraska", vers 1984. c'était un album folk qui se voulait intimiste, ou concentré sur quelque chose de dur, comme un noyau au milieu de soi. un coeur. Jim Morrison faisait son malin vers 1968 en criant que le Rock N Roll était mort, et ça devait être vrai pour lui. Je crois pour ma part que le Rock N' Roll est un Phénix qui boit de la bière en regardant passer des jolies filles sur une plage pas loin du Styx. Et que demain, il pourra être un incendie, ou la lance des pompiers, tour à tour. Et que ce n'est pas encore finit. Rien ne se perd, tout se transforme. Tout se crée. je crois que parfois, c'est beau.

Yvan a dit...

Bien dit.
Welcome, Oscar.

helenablue a dit...

Yeah!