vendredi 27 mars 2009

Pétage de bretelles

Ah mes poussins. Allez, une fois n'est pas coutume.
Je suis pas vantard de nature mais je m'en voudrais un peu
de passer ce haut fait d'armes sous silence.

On les a tous torchés comme des mioches, "ploup ploup"
mettez-ça dans vos pipes et pompez un bon coup.
C'est notre sueur et parfois notre sang que vous inhalerez.

Toronto(ouaha),Vancouver,Calgary,Mississauga,Montréal.
Décoiffés,déculottés et mis dans notre petit poche arrière,
fesse gauche ou droite selon.
Par qui? Par nous, un dépôt de la planète 450! Héhéhé...
D'un océan à l'autre, nous fûmes les meilleurs en
2008 dans tout le Canada. Non seulement au Québec,
-ce qui représenterait déjà une occasion de célébrer-
mais partout ailleurs dans cet immense pays,
été comme hiver,printemps comme automne.

Bref topo:
Je bosse comme "courrier utilité"
(Le 4X4 des modèles humains offerts),
pour la plus importante cie de messagerie au Canada,
cotée en bourse.
De propriété canadienne(siège social en Ontario, where else)
avec 12,500 employés, 123 dépôts, plus de 4000 véhicules,
une quinzaine d'avions, 35 à 40000 appels par jours,
des revenus bruts de 1.4 milliards en 2007 bref,
un gros monstre tentaculaire qui a les défauts
de ses qualités, où je ne suis qu'une goutte d'huile
servant au bon fonctionnement de son rouage.

(Sauf que notre huile "450 Hyper Power" vient de faire
un bond en bourse interne; l'oeil de Soron est sur nous désormais,
reconnaissant et indulgent en ces instants productifs de gloriole,
mais à l'avenir scrutateur et impitoyable, fidèle à lui-même
dans ce domaine d'affaires cruellement compétitif
qu'est le courrier du lendemain en Amérique du Nord.)

D'année en année, "Ze Company Incorporated" établit
des critères et compare les dépôts entre eux pour déterminer
LE gagnant toutes catégories confondues,que l'on
pourrait bêtement regrouper sous l'appellation:
"Efficacité et rendement des vaisseaux-mères locaux".

Tous les aspects de la gestion/distribution des colis
sont scrutés à la loupe: Productivité (le Dieu Suprêême dont
les chauffeurs sont à moitié responsables, sinon plus),
bilan routier,gérance, service à la clientèle, secrétariat,
triage, absentéisme, hres supp,entretien,blessures,
résolution des colis problèmes et j'en passe.
C'est bien plus difficile d'être jugé par ses pairs qu'une
firme extérieure quelconque.

Pour avoir enfin brisé l'arrogante suprématie de l'Ontario
qui remportait ce titre depuis longtemps(environ 10 ans),
tintin hostie.
Pour avoir damé le pion de tout le reste du Canada ici au Québec,
chez-moi dans mon dépôt, avec mes collègues francophones.
J'en suis fier, 100 autres le sont aussi.
Nous sommes désormais de redoutables adversaires nationaux
à moins que la direction n'aie la fâcheuse idée de nous enlever
des éléments déterminants pour diminuer notre force dans le
but officiel de vouloir partager notre "savoir" à d'autres
dans le besoin . On verra bien.

Pas besoin d'vous dire qu'on fait les jars en ce moment,
on s'pètent les bretelles pis on s'bat la yeule en masse.
On sent tous l'énergie d'une "Coupe Stanley du courrier".
C'est indescriptible, mais une chose est certaine:
cette victoire resserre les liens qui nous unissent
et nous procure une vitalité supplémentaire.

Une branche seule casse facilement,
en fagot elles sont solides comme un pont.


Pouèt pouèt, we are the 100 best in the country.
Hey hey, my my, rock'n roll can never die.

Kek phrases glanées ici et là:

"On pourrait accoter n'importe qui sur la boule criss!"

"Au monde!"

"Ouais, au monde! Les Chinois aussi!"

"N'importe qui câlisse!"

"Les Chinois sont travaillants, mais pas organisés comme nous autres!"

"Mais travaillants en tabarnak par zemple"

"Mais désorganisés et pas aussi cartésiens géographiquement!"

"Kesse tu dis?"

"Ouaaiiss, ils feraient plein d'accidents sur la route!"

" Je dis qu'ils pourraient nous clencher sur les heures supplémentaires
mais pas sur la productivité".

"Moi j'vais l'croire quand j'aurai l'bonus dans mes poches."

"On sait ben toé tu penses jusse au cash, 'sti d'Séraphin".




En terminant, je n'ai pas écrit ce billet pour avoir des tapes
dans le dos et des "wow t'es bon" ;-). Nonon.
J'ai juste voulu partager, sans attentes des lecteurs.
Je ne suis pas dupe non plus.
Toutes les compagnies recherchent le profit et la plus-value
au détriment d'une partie de la force de travail apportée
et non-rémunérée par chaque individu oeuvrant au sein
d'une compagnie X.

En fait assez tôt dans la vie; à la fin de mon Bacc avorté,
j'ai choisi consciemment de m'intégrer au joug
du travail capitaliste faute de pouvoir gagner ma vie
décemment par une forme d'art quelconque,
et faute d'alternative à ce système en désuétude.

But hey...La victoire est double ce soir.
J'ai prouvé que je pouvais y exceller physiquement
tout en conservant mon esprit critique;
entre les deux je choisirai toujours le dernier.`

J'ai moi-même tordu mon être à l'extrême
et aspire maintenant à autre chose.

5 commentaires:

helenablue a dit...

Oh ! Quel beau texte , Yvan .
j'aime beaucoup la derniére phrase , je vais te l'emprunter , si tu permets.

Kiss
Blue

Yvan a dit...

:-)
Vas-y chère Blue,emprunte emprunte.

cococinelle a dit...

Exercice physique .... et intellectuel ! Bravo ! J'aime bien comment tu écris "par zemple"....notamment hihi

Yvan a dit...

On peut aussi l'écrire "à la Holiette": "Par 'hempe".

Yvan a dit...

Correctif.
On m'a induit en erreur quant
aux statistiques internes.
C'est la 4e année consécutive
où le Québec domine le Canada
dans mon domaine.

Et vlan dans l'buffet Louis XV.
Et pif dans les dents,quatre
fois d'affilée.
Héhé.