mardi 24 mars 2009

In Memoriam-ExCentris

Les Plages d'Agnès.










Avant que l'Ex-Centris ne ferme ses deux plus grandes salles
le 20 mars dernier et histoire de rattraper un certain retard,
je m'y suis tapé trois films la semaine dernière.
(3 films Éric, tu t'rends compte! ;))
En voici un bref résumé, épicé perso dans un exercice
de concision qui je l'espère offrira tout de même
de la substance.

1- Valse avec Bachir- d'Ari Folman (Israël-Fr.-All.2008)
Documentaire-fiction ou drame autobiographique d'animation
relatant l'histoire d'un soldat(Ari Folman) vaguement amnésique
à la recherche de sa mémoire perdue lors de la guerre du Liban
en 1982 dans les jours précédant le massacre de Sabra et Chatila
à Beyrouth-Ouest.
C'est pas pour les enfants, ooh non.Flopée de prix internationaux
dont: César du meilleur film en langue étrangère(hébreu).
Golden Globe du meilleur film étranger 2008 et premier
film d'animation à être nominé aux Oscars dans cette
même catégorie.
J'ai beaucoup aimé. Le propos est très fort, l'animation innovatrice.
Les scènes d'ouverture et de clôture sont assez puissantes merci.
Film sur la mémoire des horreurs guerrières et son oubli,
dépeignant l'armée israélienne de manière je dirais,"réaliste".
J'ai cependant tiqué un peu sur la sur-utilisation de la musique et
certains choix de pièces,discutables.Ça et certaines avenues
du scénario qui sont inexplorées, ou pas assez développées;
notamment celle où il voit son ex-amie fantômatique suivant
une voiture. Deux petits bémols qui n'ont pas gâché mon
expérience.
Excellent film. 8.5/10
2-La Vie Moderne-de Raymond Depardon(France-2008)
Documentaire. Conclusion d'une trilogie paysanne étalée sur 10 ans
de tournage patient, sensible,intelligent et rigoureux.
Depardon a suivi pendant tout ce temps le devenir de paysans
des Cévennes et des environs de moyenne montagne.
Je n'ai pas vu les deux premiers volets mais le résultat ici
est extraordinaire de naturel, sans aucun artifice tape-à-l'oeil.
La vie des gens de campagne, ses difficultés inhérentes
à l'éloignement en montagne, ses personnages
uniques parfois caractériels, parfois introvertis mais jamais
monotones. Un mode de vie menacé qui nous est magnifiquement
montré en prenant la peine de s'attarder aux visages sans aucune
complaisance. Depardon a eu des trésors de patience et de doigté
en lui pour avoir gagné leur confiance; en tant que spectateur
je me suis senti privilégié d'accéder à cet univers qui m'était clos.
Le film vaut la peine d'être vu ne serait-ce que pour la séquence
sur cette famille Roy, sur la photo ci-haut.
D'une drôlerie, fascinante de naturel-vérité.
J'aime beaucoup le genre documentaire, tellement de choses
restent à découvrir par son biais. 8.5/10
(J'eus aimé plus de moments
anthologiques mais bon ho,hé.)
3-Les Plages d'Agnès-d'Agnès Varda(France-2008)
Documentaire auto-biographique où la dame de 80 ans
se met en scène dans un très habile collage relatant
sa vie de femme photographe puis cinéaste
de la nouvelle vague avec Truffaut, Godard etc...
César du meilleur documentaire où elle s'amuse
tantôt comme une gamine,tantôt comme un poète de l'image
(poétesse est péjoratif selon Le Robert).
Humour, surréalisme doux sans redondances.
Léger comme un rosé en été,
nul besoin de connaître son oeuvre
(Cléo de 5 à 7, Le bonheur)
pour apprécier ce documentaire soigné
dans la mise en scène et totalement habité
par cette bougresse d'Agnès qui a vieilli comme un bon vin.
Elle est toute là, mamie Varda.
Elle aime ses enfants, ses amis,
elle a aimé Jacques Demy.
Pas nostalgique, toujours enjouée.
Rafraîchissant comme une brise printanière qui
dédramatise la vieillesse.
8.0/10
Et pour terminer, deux films vus et appréciés à Télé-Québec:
1-Io non ho paura(Je n'ai pas peur)
-de Gabriele Salvatores(Italie-2002)
Drame.
D'abord un scénario sans preneur(comme c'est curieux),
puis un roman auréolé de Niccolo Ammaniti
ensuite porté à l'écran.(ah, surprise!)
Histoire d'enfants éprouvés par les adultes.
Réalisme fantastique assez prenant.
7.5 /10
2- La Fiancée Syrienne-de Eran Riklis(Israël-2005)
Objet filmique du bout du monde entre deux conflits séculaires.
No man's land existentiel où l'amour est possible
-mais non sans conditions irréversibles- entre deux frontières
où la bureaucratie(quand ce ne sont pas les armes) semble avoir
le dernier mot.
Co-scénarisé par le cinéaste israélien Eran Riklis ET une
scénariste palestinienne, Suha Arraf.
Résultat hybride intéressant qui ouvre une porte
sur "les possibles".
7.5/10
P.S.
Dernière heure!
Il semblerait que la programmation actuelle de l'Ex-Centris
se poursuivra jusqu'au 6 avril. Quelle excentricité.

23 commentaires:

oAo a dit...

ça a l'air bien tout ça. en même temps, on peut pas tout faire en même temps...
agnès varda, me semble que j'avais vu un truc d'elle, assez poétique et "expérimental" qui m'avait bien plus y'a quelques années de ça. ONIRIQUE, pour tout dire, mais avec les cheveux qui lui revenaient toujours sur les yeux à cause du vent sur la plage (ou alors, elle portait des lunettes).
le dernier film que j'ai vu, perso, c'était "le village des damnés", de wolf rilla, datant de 1960. ça me rappelait les yeux de quelqu'un que j'avais bien connu.
allé, café!

helenablue a dit...

Valse avec bachir , ça fait un moment que je veux le voir ...
Joli programme , Yvan !

Kiss
Blue

Inukshuk a dit...

La Vie moderne: d'accord avec le commentaire voulant que le réalisateur a fait un travail impressionnant pour gagner la confiance des paysans. Parce que justement, je les trouvais passablement unidimensionnels. J'aurais aimé que l'un d'eux au moins ait une âme poétique. Tous semblent avoir sacrifié leur imagination pour une éthique sévère du travail. Mais on s'attache à eux, aussi je suis sorti du film avec quelques regrets. Ce monde s'en va et ne sera pas remplacé, mondialisation oblige.

Agnés Varda: Cléo de 5 @ 7. Je reverrais avec plaisir ce film!

oAo a dit...

"ce monde s'en va et ne sera pas remplacé"...
c'est toujours l'échos de cette résignation dans toutes ces bouches, pourtant nombreuses à l'observer, et toujours avec un ton de regret. alors pourquoi ils disent pas NON... TOUS ENSEMBLE !
chuis un solitaire misanthrope, mais c'est con, encore d'entendre toujours ce "NON" mou et résigné.

bon, j'en sais rien, hein...
faisez comme vous voulez. moi, la politique, hein...

bye.

Nina louVe a dit...

je veux veux veux voir La Plage d'Agnès. (dit-elle gamine)

merci Terribel Yvan. ça fera là un miam de bel apéritif.

helenablue a dit...

Moi , j'suis une petite fille de paysan ...
Et j'ai pas le regret que les choses changent !
C'est le cycle de la vie ...

Nina louVe : Moi Aussi !!! ( avec de la gamine dans l'intonation ) ; oh ! si tu passes par le Nord , tu me fais un signe , dis ?

Encore , merci Teeeeriiiiible !

Nina louVe a dit...

mais ! dear Blue, j'y suis dans le Nord, drette maintenant, précisément en Haute Normandie.

Yvan a dit...

En Haute Normandie!
Morte Couille!

J'ai ouï dire que des sorcières
y vivent encore...Il ne faut pas les regarder dans les yeux.
On pissoit de la boue sinon.
Tu peux confirmer ou infirmer
Ninalouve?

Yvan a dit...

Faudrait bien je vois ce
"Cléo de 5 à 7"...

Nina louVe a dit...

si je regarde sur le budule géo truc mouch qui délire sur le journal d'émois, c'est : caen, basse-normandie,france.

(chut toé ! dis-pâs que j'suis nouille en géôgraphie.)

j'en ai vu de très jolies des sorcières. pas méchantes pour 2 cents. du genre... comme...t'sais lâ les deux beaux zoézô dans Les Ailes du Désir


(raclement de glotte) en passant. ma locataire vient de me mailler dans la bte de déception....qu'elle s'en va sans payer.

hé. mpff.

soit je reloue , soit je vend l'héritage de mon fils.

2 étages. bleue. jardin. 3 chcc. 5 électros.
la pinède centenaire à.. 5 min de pieds heureux, le lac 2-montagnes à deux soupirs. parc national d'oka bon voisin.

Yvan a dit...

T'es vraiment une drôle de
femme Nina,dans le sens de femme drôle et poète.Tu as ton langage coloré,personnel et parfois mystérieux.Juste mon constat personnel amusé ;).

Inuk,point de vue intéressant sur
"La vie moderne".
Peut-être sont-ils pour la plupart unidimensionnels mais je me suis aussi attaché à eux, je sais pas
m'as t'dire.Il se dégageait d'eux une vérité.
Simple et non simpliste,colorée sans couleur.Comme des céréales nature.Vrais mais non idéalisés.
Depardon évite le piège de la nostalgie et de l'idéalisation, c'est pas rien mais c'est vrai aussi qu'une ou deux âmes plus poétiques eurent été les bienvenues, sauf que ça m'a pas dérangé,curieusement.
Les deux vieux versus le jeune couple,choc des générations sourd, pas évident...

Comme si l'isolement et la solitude de chacun vivant dans un ensemble pouvaient parfois exarcerber les différents au quotidien.

Nina louVe a dit...

ouaippe ô ô. bin. merci Terrible YVan.
j'aime bien tes dents, maéme si elles mordent to fast parfois, et, pas la bonne proie. c’est ainsi. fond. fronce. fonds. pis tes toiles. itou.


n'empêche que.. en direct de même je recevais c'te tabarnak de nouvelle . pour la casa.

(Bon ... là j'entends Mély Juin dire : Nina, c'est pas un langage çâ. C'Pas beau quand tu sacres s'ti. devant ta fieule... franchement)

pour quekzounes de mes couleurs donk : de là, pour Alice ma fieule, pour pas faire bobos… l'invention des : St-Toc ou St-Tok ceça… ça dépend si ça détend (el frère Toc dans son arbre gourmand, souriant. de Torbichhsheeee ( tords la bitch quand je grogRRne en smillant).

Pis… j’vais pâs m’étirer. Pas m’éterniser. J’suis pas che-nous, quand même !!!

La Mort De L’EX-Centriss, avec un gros D (la paresseuse du clavier al’haï ça les criss de majuscules. Pis frock les conventions).

j’ai le posthume enrhumé. L’ex-Centris parti. ça me tue carrément sur mon siège. à dire le vrai, y’a juste là. que. J’y allais au cinéma. pis avant, ô. avant. oh… oui. au tit Parallèle. écrire avant. boire un café. quatre cafés. pas parler. puis r'aimer ça le faire, parler.

écrire. écrire. y écrire 3 romans, deux recueils. 6 pièces. des tounes. des choses. des proses, des lettres d’aimer.. faire la vie.

de si belles rencontres. de si poétiques rencontres. c’est 20 ans de my life live qui …bang ! spatatrak… pètent. comme pas pop cornes.

that’s why TeRribel Yvan, que oui, j’tais verry sérieuse, j’aurais ameuté, 10 par 10, et ainsi font, foncent foncent !!!!!!!! des centaines de petits marcheurs en l’Honneur de Chamberlan le Grand Fou Beau, aimé, respecté, chéri de moi. Ami. Ami fort.

Asteur, t’as bin failli nunca me revoir avec ton affére de Tibétain.

d’habitude, je ne reviens jamais. et beliVe me, I have veRry few neverz and for ever...
quand on me tue, ou m’insulte à tord et à contre- mordant. bezoin de personne qui m’approuve ou me tienne la menotte.

c’est ainsi que font, foncent, fond.. les louves avec des décennies dans le bide.


(C'est drôle, pâs faite exprès mais c'est Ne me Quite Pas de Brel qui jouait quand j'ai pondu ceça ici.)

Yvan a dit...

Louvanina...
Considère-moi chanceux de ta verve écrite ici mais j'ai toujours pas pigé où t'as pris ces tibétains,je fais pas le lien là.
J'adore les Tibétains, bon.
Et ton coin de Normandie, j'en parle pas du haut ni du bas tant
il semble paisible et doux au coeur.

Je mords jamais les gens que j'aime, même si parfois je les pousse au pied du mur. Point n'était mon intention envers toi,sois-en assurée.

Bizz,smilz.

Nina louVe a dit...

les tibétains : premier passage ici.

mais aujourd'hui, nous sommes maintenant.et maintenant, miam, c'est toujours le plus meilleur instant.

louVe you mee too.

smilz doux

Yvan a dit...

En passant...
Ils y font toujours de l'excellent
café excentriquement bon.

Nina louVe a dit...

certes mais pas au petit Parallèle ( plus au Nord sur la belle Main. dans le temps, comme disent les ceux qui ont du vivre à redire)

Yvan a dit...

Si un jour vient que tu reviennes,
je t'inviterai,Ninaloove.
Mais pas avant 5 ans?
Ce qui fait un total de 20 saisons.
Pas demain la veille hé.

Héhé.

Nina louVe a dit...

j'vais quand même être obligée d,aller gérer la s...ah..l(...) qui ne paie pas son loyer. vendre la casa ou relouer.

août , septembre. je passerai in Mtl

avant

mon exil obligé, miam, appaisant in:

Cap-aux-Os

oui. un rivesalte, une bison ou.. ouin, un café verry fuerté et très soucré.

Yvan a dit...

Whatever...
Cap aux Os, Cap-Éternité, Cap aux Meules, Cap-Rouge...

Yvan a dit...

J'ai une bonne boussole.

Nina louVe a dit...

pas moi mais j'ai au moins de l'instinct, pis du flair.

Trader a dit...

Primeur:

Le Parallèle aura une nouvelle bâtisse tout à côté du métro St-Laurent.

5 Salles de projection.

Drette dans le quartier des spectacles.

Yvan a dit...

5 salles!! Yeah!
J'espère que c'est pas encore une rumeur,sinon this is good news!