jeudi 16 février 2012

Ma chérie, tu te souviens du temps où je t'aimais?




Tu étais si belle Isabelle...
Tes cheveux au vent battant la chamade
amoureuse de notre couple.
Et que je te prenne dans mes bras, bougresse!

Smack, bizz et slurp à bouche que veux-tu.

On se couvrait l'un et l'autre de bizous
malgré la météo imprévisible.
Le monde s'écroulait tout autour
et encore...Notre amour dépassait tout.

Tu étais ma poupée, j'étais ton serviteur.

Les temps étaient bons.
Les temps étaient doux.


(Piqué à RayRay sur FB)

10 commentaires:

RAINETTE a dit...

oh ça t'as rudement bien inspiré ce best video, ever !

Chère Isabelle
Belle comme du miel :)

Yvan a dit...

Gobelet,beau comme du lait :)

"Sol et Gobelet sont de drôles
de pistolets, ils marchent sur
la tête quand ce n'est pas
leur fête.
Sol n'est pas une cloche
mais c'est une sacrée galoche!"

RAINETTE a dit...

C'est ça ! Mais "Isabelle" faudrait qu'elle arrête de se faire taquer la face danl front pense bin. Mais c'est son choix, en principe je devrais respecter ça.

Yvan a dit...

"Isabelle comme du miel,
Gobelet comme du lait".

Oui ma chère,bien d'accord.
Isabelle était accessoire
mais pas tant que ça
dans l'fond.
Sa présence furtive
était bien symbolique
de son absolue féminité.
Elle m'avait marqué
dans l'bon sens
à l'époque.

C'était la télé-poésie
en Sol Majeur.
Ce n'est plus le cas
aujourd'hui.

anne des ocreries a dit...

hum...je dois manquer de romanesque....:)

Yvan a dit...

Du Kitsch suprême ;)

Yvan a dit...

Ukrainien,ou russe peut-être.
Ché pas.

Djip a dit...

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_1PcOsbJbLI#!

Psy a dit...

trop nul, ça pue.

arrêtez un peu, hein ?

vais m'innoculer 123 litres de merlot blanc (si ça N'existe pas, on se demande ce que foutent tous ces einsteins à la noix léchant le cul de la cigüe que j'adore, sans dec!

bref :

Regarde ça, et tu seras sové!

s'ils nous laissaient crever entre quatre murs, alors qu'on avait rien demandé à la base...

mais malheureusement :

Ne regarde pas ça!

comme si cette durée, déjà, n'avait pas assez suffit en elle maime...
bien d'accord avec jean louis, tiens :

Regarde ça!

je vais continuer à pikoler +

Regarde ça!

bye!

et surtout, n'oublie pas :

Regarde ça!

traloalananana

hihihi!

Yvan a dit...

Plus on me demande d'arrêter,
plus j'ai tendance à continuer
dans certains cas.

Éponge!

Tu comprends rien à l'humour kitsch
mais t'as récemment pogné la twist
pour insérer tes liens. Merci.
C'est un criss de miracle.
Le 21 décembre j'allume un lampion
en ton honneur.

Santé,Psy.