mardi 14 février 2012

Lucille est un être désincarné.





(Lucille,Lucie et Luce sont des dérivés
de l'espagnol Luz signifiant: "lumière")

Aux femmes et amies miennes
j'envoie cette bouteille
musico-affective en témoignage.

Merci d'être ce que vous êtes
en dehors de votre prénom.
Îles étrangères et familières
parfois incompréhensibles mais
ô combien nécessaires à mon équilibre.

Ce n'est pas surtout la guerre
des sexes mais bien celle
des hommes entre eux qui freine
l'évolution humaine, encore en 2012.

Bises à vous, les femmes.

YL

4 commentaires:

manouche a dit...

Et bise à toi l'HOMME!

anne des ocreries a dit...

Grand merci, Messire Yvan ! :)

helenablue a dit...

On sera toujours là pour toi! Tiens bon, mon ami!
Gros becs bleus...

RAINETTE a dit...

Bises à toi le beau Yvan !