samedi 26 février 2011

Un Oedipe non résolu?






Intense Luchini; généreux, volubile et significatif
au contraire d'autres verbeux, prétentieux et vides.


Le connaissant assez par son jeu
je suis certain que sa réponse
ne serait pas sans intérêt.

34 commentaires:

RAINETTE a dit...

Elle lui suggère le question : vous et votre mère c'est un couple....

J'aurais aimé qu'il élabore moi aussi.

En fait ce qu'il dit : les pires choses dans la vie : vivre en couple et vivre seul.

Voilà !

Je l'adore.

(j'aime bien son expression : un névrosé qui nettoie la table. Je sais pas si tu écoutes les Lionnes parfois, Suzanne Lévesque fait pareil. Mais je crois pas qu'on lui ait fait la remarque, du moins pas publiquement)

Je reviens avec un clip que si t'as pas écouté, bin faut que tu reprennes ton retard l'ami.

RAINETTE a dit...

criant de vérité :

http://www.youtube.com/watch?v=BMcupFKAEfw

Luccini à la plage

Yvan a dit...

Luchini,pas Luccini.

RAINETTE a dit...

Quoi ? Tu te permets de reprendre Maîkresse ? bon ok pour cette fois puisque tu as raison :)

Alors le clip ?

"ils rééquilibrent sa folie narcissique (au mec fou de sa bite) en s'habillant énormément".

C'est plus que de l'ethnologie, c'est Freud !

Et toi Yvan, t'aurais répondu quoi dans l'interview concernant l'Oedipe non résolu ? Et toi ton Oedipe il est comment ? Il est bien ?

Yvan a dit...

Faut au moins respecter le nom
de famille et tu seras d'accord.

Maintenant on pourra trouver
une chiée de vidéos le mettant
en vedette,faut pas se leurrer.

Reste que je l'aime bien dans ce
cas précis.

Yvan a dit...

Rainette pur jus.
J'argumente mal le ventre creux.
On s'fait une bouffe
et on en reparle.
Freud a souvent erré ma chère.

RAINETTE a dit...

La peur d'être castré existe même s'il a erré sur plusieurs plans.

Le prof Lussier nous l'avait dit à l'époque. Il l'avait observé. Oui m'sieur.

Bon appétit, moi c'est déjà fait.

Yvan a dit...

Lyes!

T'as mangé quoi pour souper?

RAINETTE a dit...

osti que les samedis souéres sont plates des fois ! J'ai mangé un espèce de ragoût (végé)avec plein d'affaires dedans mais j'ai ajouté une c. à soupe de cari pour relever le goût. Même pas de pétates frites avec ça !

Pis des bénanes et des petits gâteaux Vachons, un vrai repas de semaine ! Cé bon des bénanes.

Même pas d'alcool.

Pis là je m'en vais écouter un Poirot, le dernier coffret.....

Tu me diras à ton tour ce que tu as mangé, sans menteries hen ! Comme moi.

Yvan a dit...

Bon,oké.
J'ai bu quelques bières
avant de m'faire un spégati
ek ma sauce.
Oui,ma sauce à spaghetti composée.

Je la rote en ce moment même
très chère tout en hésitant
face à la suite des évènements.
Vais-je me péter un film-DVD
ou poursuivre la lecture
de Sartre et son:
"L'existentialisme est
un humanisme".

Franchement je l'ignore,
mais te tiens au courant
si tu veux.

xxx

Yvan a dit...

Luchini c'est le portrait
du joueur intelligent.
Drôle,cultivé,fin.
Il est à la fois léger
et profond.
Un cas d'espèce.

anne des ocreries a dit...

Haha ! je me suis payée du bon temps à vous lire vous deux !
bon, je reviens demain pasque là y a Monsieur l'Homme qui dort du sommeil du juste et j'ai pas le son !

Nous, ce soir, on a découvert "le déclin de l'empire américain", qu'on ne connaissait pas du tout.
On a passé une bonne soirée, c'est fascinant, ce film, je trouve.

Freud, il est barbant à force, j'ai des fois envie de lui tirer son piédestal de sous les pieds, tellement il est presque devenu une religion pour certains ! c'est plus fort que moi, j'aime pas les idoles, et je traîne pas mal du côté des "ni dieu ni maître"...:)))))

Tiens, j'ai pas lu, ce Sartre là. Faut dire, Sartre, j'aime bien son théatre, mais moins ses écrits autres - qui me saturent ; je le trouve parfois verbeux (ouch ! je vais me faire lapider, il est de bon ton d'admirer Sartre ! ☺)

La Rouge a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Yvan a dit...

:D
La liberté a un prix n'est-ce
pas Anne;
ici il y a aucun ton autre
que celui de la vérité propre
à chacun(e), j'espère.
Tu seras toujours la bienvenue
de toute façon et me réserverai
toujours le droit de trancher
doucement chez-moi.
Je traîne du même côté que toi.
Ni Dieu,ni maître.
RayRay aime bien me faire parler
afin de mieux me connaître je crois, c'est réciproque d'ailleurs. :)

Je pense pourtant qu'il existe
des plumes et des voix bien fortes en ce monde.

J'aime à croire Luchini
plus fort encore en réalité
que lorsqu'il joue.
En version anglaise
il n'y a qu'Anthony Hopkins
pour l'accoter,à mon humble
avis. Luchini est un trésor
francophone vivant tant
que lui-même n'en est pas
trop conscient.

On peut être d'accord ou non
je m'en fous un peu à vrai
dire.Ce n'est pas sentence
de ma part,ça reste discutable.

Concernant Denys Arcand
et son Déclin je t'invite
à regarder aussi ses oeuvres antérieures, si tu veux.;)

Yvan a dit...

J'ai probablement pas vu autant
de tristesse que de doute
et de ferveur dans ses yeux,Rouge.
J'étais plus concentré sur sa parole
je dois dire.

Je sais pas.
Chose certaine,
ce fil de discussion
est foutrement intéressant.
:)

La Rouge a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
RAINETTE a dit...

que voulez-vous !

RAINETTE a dit...

Luchini est un acteur, difficile de dire quand il "acte" et quand il est vrai. Tout ce qu'on connaît de lui c'est avec une caméra dans 'face !

Yvan a dit...

:D
Moi non plus.
Vous m'enlevez presque les mots
du clavier ma parole.
Mais je le trouve pas ici
divisé,au contraire très en phase
et en communion avec ce qu'il veut
signifier au monde.

Yvan a dit...

:-)
Vrai,RayRay.

Mais j'aime cent fois mieux
le voir lui que les sempiternelles
marionnettes que l'on nous sert
avec une caméra dans face
ad vitam eternam,
comme tu dis.
Tel cet enfoiré de Jean Charest
ou cette pétasse de Nathalie
Normandeau.

Yvan a dit...

Luchini va au-delà de l'acteur.
Il a une pensée presque
philosophique.

RAINETTE a dit...

Philosophe, oui ! Ethnologue, psychologue...je l'ai vu à l'émission "La grande librairie", il philosophait et pas à peu près. Il connaît ses classiques en philo aussi.

Yvan a dit...

En écho à la Rouge:
vrai qu'il fait siennes
les vicissitudes d'être humain.
Il les dit d'une voix unique
jamais entendue je trouve.
Enraciné et porté vers le haut
sans véritable prétention lourde.

Je l'écoute et je crois
parfois entendre une musique
de cordes vocales
incarnée avec humour et esprit,
une voix de l'humanitude,
spirituelle presque.

Légère,diaphane,musicale
et profonde en même temps.
Fabrice Luchini est beaucoup
plus qu'un acteur à mes yeux
et oreilles. Il ne pose pas,
contrairement à la plupart
de ses collègues il vole,
plane,observe et témoigne
sans fards.
Luchini est un écrivain parlant,
je pourrais l'écouter longuement
sur bien des sujets.

helenablue a dit...

Pour rebondir sur ce que dit RayRay, il est de même dans la vie. Je l'ai croisé une fois dans les rues de Paris, il parlait tout seul sans s'en rendre compte, et se foutait de ce qui se passait autour! Une autre fois je l'ai eu pas loin de moi dans une petite brasserie en pleine causerie avec une demoiselle, il était jovial et enfantin, un régal pour les yeux et pour les oreilles.
Michel Serrault était du même genre, pareil dans la vie qu'à l'écran!
J'ai bien aimé cette séquence, elle mériterait développement, qu'on en parle, du couple...
Il y a du vrai dans ce qu'il dit et une sorte d'appréhension à l'abandon aussi. Il voudrait que le couple le sorte de lui-même tout en ne se satisfaisant pas de cette construction à deux qui fabrique un troisième où chacun se perd tout en s'inventant.
Hum, l'Oedipe... C'est un peu éculé, non?
En tout cas ça me donne envie d'y réfléchir à cette histoire de couple et peut-être tiens d'en faire un texte.

Je me verrais bien polyandre....Mais chut, c'est un secret!

Merci encore de nous avoir régalé...
Une recette spéciale ta sauce spaghetti?

Tiens Sartre, justement, on en parlais avec Pat l'autre soir: l'existence précédant l'essence, l'être et la chose...

Kiss terrible
Blue



@ anne: as-tu reçu les corpuscules?

anne des ocreries a dit...

Je l'avais déjà vue, cette vidéo, je la connais, c'est un régal !

Les autres films d'Arcand, je les ai cherchés mais j'les trouve pas...:(

Blue, oui oui ! je t'ai envoyé un mail le 21 février, même !!!! :)
S'il ne t'est pas parvenu, je te le renverrai !

Trader a dit...

Je pense que Luchini est loin d'être dupe du complexe d'Oedipe, en ce sens qu'il doit certainement en connaître les tenants et les aboutissants. En tout cas, suffisamment pour l'avoir surmonté, justement.

C'est d'ailleurs ce qui lui permet d'en parler à une certaine hauteur, contrairement à bien des internautes... ;)

Yvan a dit...

Sans doute Trader,je suis allé
un peu vite en affaire avec
cette question un peu éculée
comme le dit Blue.
Heureusement,ce n'était
qu'une question.

.......

Je milite en faveur du statut
de l'huître pour commencer.
Une année mâle,l'autre femelle
pour la connaissance.
Ensuite les deux sexes sur le même corps pour l'ultime complétude.
On pourrait se baiser soi-même.
En cas d'insatisfaction nous n'aurions que nous-mêmes à blâmer,
limitant de ce fait l'étendue
des conflits potentiels à une seule personne.

Blague à part,je suis pas mal
d'accord avec Luchini.
.....

Ma sauce à spag est une des
meilleures de la Galaxie.
Recette spéciale et secrète.
;)
.......

Anne, c'est un ami FB
qui m'a fait découvrir cette vidéo.
J'essaierai de te trouver
des Arcand sur le net.S'il y en a
qui ont des tuyaux à ce sujet,
ils peuvent les donner ici
en attendant.

Oué Sartre,je n'ai que quelques
pages de lues mais j'aime beaucoup.
C'est dense et limpide,un extrait:
L'existentialisme athée,
que je représente,est plus cohérent.Il déclare que si Dieu
n'existe pas,il y a au moins un
être chez qui l'existence précède
l'essence,un être qui existe avant
de pouvoir être défini par aucun
concept et que cet être c'est
l'homme ou, comme dit Heidegger,
la réalité humaine.Qu'est-ce que
signifie ici que l'existence précède l'essence? Cela signifie
que l'homme existe d'abord,se rencontre, surgit dans le monde,
et qu'il se définit après.

anne des ocreries a dit...

Oh, merci, Yvan !
Héééé....y a de quoi bouffer dans ce Sartre, on dirait bien.....bonne lecture !

Yvan a dit...

Oui,beaucoup de viande
autour de l'os.

Bons Corpuscules!;)

MakesmewonderHum a dit...

Anthony Hopkins? Pour moi, Woody Allen, Billy Crystal,le Fabrice, tous toujours en représentation, ils performent plus aisément a contrario, c'est ce a quoi on s'attend d'eux.Imaginez les tous les deux, Lucchini et Allen,l'ampleur des tirades, ce serait du gâteau.

"Je ne veux pas atteindre l'immortalité grâce à mon oeuvre. Je veux atteindre l'immortalité en ne mourant pas" Woody Allen

Yvan a dit...

Ah elle est bonne,MMWH!
C'est dire à quel point il est terrien ce Woody!


La mort? Je suis contre!


Ce serait ma foi assez intense
un échange entre les deux.
Super idée.
Woody vieillit cependant,
il a entamé son déclin peut-être bien,(comme Wim Wenders)
alors que Luchini brille encore
de tous ses feux.

Oui,tous en représentation.
Je suis d'accord,mais qui
ça intéresserait de savoir à quelle
heure on pète dans nos draps le matin,ou le moment où on se brosse les dents? Quoique...:)

Nous sommes tous
constamment en représentation
à mon avis, dès que l'on sort
de son nid.
Écrivains,musiciens,peintres,
sculpteurs etc...Certains plus que d'autres oui.Raison de plus devant
une caméra et un(e) journaliste,
quoique certains s'en jouent
de belle façon.
Ceux qui s'élèvent se jouent
de tout,même de la représentation
et du spectacle qu'est le cinéma
ou toute autre mise en scène
à mon avis.
Les vrais joueurs(les meilleurs)
le sont par la haute teneur des propos qu'ils tiennent.
Dès lors que j'ai de la viande
et de la substance,la manière
et l'apparence m'importent peu.

Tu peux accompagner un stèque
comme tu veux: frites,champignons,
oignons,salade grecque,pommes au four ou pilées.
Toute la fantaisie est permise lorsque les fondations
sont assises.

Ce fil de discussion
est bien nourrissant.
Il aura pourtant une fin
que je devine heureuse.
D'avance Merci!
À tous et à toutes.

Yvan a dit...

Ceci dit je suis pas à court là.
J'apprécie et je goûte,c'est tout.

Laure K. a dit...

Luchini c'est un cap, un roc, une péninsule... ton billet me fait penser que ça fait des années que j'ai envie de me plonger dans la pénombre d'un théâtre pour écouter sa voix... c'est peut être l'occasion !

C'est délectable et fameux pour mes oreilles, plus qu'un acteur actant, sa déambulation verbale est oui philosophique, et d'un rire lucide.

La scène du vieil homme sur la plage, c'est ça, la mise en scène permanente de l'oeil, l'interprétation corporelle... j'adore que quelqu'un comme lui s'en amuse !

Il disait qu'apprendre un texte c'est de le marcher,le marcher pour trouver l'impulsion, j'aime cette idée qu'il faille physiquement ressentir les mots.

Ravissement du jour !
:)

Yvan a dit...

:))
S'il revient à Montréal
j'essaierai très fort
d'être présent à sa musique.
Le problème est que les billets
se vendent le temps de dire
Fabrice.