mardi 3 mai 2011

Le clivage Québec-Canada se réincarne en orange.


Voyez ces oranges, sur cette photo.
On dirait deux paires de couilles gonflées à bloc,
surtout celles à partir du centre vers la gauche.
Gorgées de sève identitaire.
Blue Balls and Orange Balls.

Tu les perces d'une aiguille
et te voilà aspergé d'un jus fin
et inaliénable.
Il faut un verre encore inexistant pour le recueillir.
La voix est là, mais en sourdine.

"Aille chose le gars! 
 Il a des grosses gosses ici,
 mais il parle pas fort là-bas!"
  
  Meuuhh...Meuuhh!  
  Miih! Miiiih!


D'une fleur de lys du Bloc Québécois qu'elle était 48 heures auparavant
depuis 20 ans, la volonté du peuple québécois s'est transformée
en orange bien ronde faussement ensoleillée du Nouveau Parti Démocratique
afin de nous représenter face au gouvernement Canadien désormais majoritaire
des ultras-con-servateurs de Stephen "Herr" Harper.
Mein Furher, a décidé le reste du Canada.
Zieg Heil, câlice de morons.

Remercions l'Ontario et les provinces des Maritimes,
pour cette majorité conservatrice de l'ultra-droite canayenne obtenue.
12 et 3 gains obtenus en leur faveur respectivement.
Merci les amis. J'ose espérer que vous nous simplifiez
la chose une fois pour toutes. Armes inespérées
si nous savons nous en servir.
Une hypothèse que l'avenir confirmera tôt j'espère,
sinon je donne pas cher de nous dans 10 ans.


60% des canadiens ont voté pour la gauche, 40% pour la droite
grosso-modo et on se retrouve avec un gouvernement de la droite
supra-conservatrice Majoritaire. Une aberration du système
uninominal à un tour, au contraire d'un système proportionnel
au pourcentage des votes exprimés qui établirait une démocratie
plus représentative à mon avis.
Aucun des deux systèmes n'étant parfait,
je crois sincèrement que le 2e est préférable au premier pour le lien
plus direct qu'il établit avec le désir d'un peuple malgré
les lobbys omniprésents et dictatoriaux.

Les nihilistes et leurs effets de toge peuvent se rhabiller
avec leurs "fuck this, fuck that c'est tous des crosseurs,
des bandits corporatistes etc... et patati patata je n'achète
plus leurs arguments "je m'en foutistes", c'est trop facile
et vaguement Richard Martineau de tout dénoncer sans rien faire,
sans voter, sans prendre parole et élaborer ses idées au-delà
du réactionnaire primaire. Rien faire et gueuler, ouais
vous avez raison les mecs, continuez comme ça...
Ces gérants d'estrade de L'autre Bord feraient mieux
d'y penser à deux fois.
C'est trop facile de dire que voter n'y changera rien.
C'est un faible argument, très faible argument.
C'est l'argument des intellos faibles et désabusés,
désillusionnés chroniques qui ne croient en rien d'autre
que la faiblesse de leur propre âme face à l'adversité.
Qui ne croient en rien d'autre que leur petit nombril
aigre dans leur petite bulle de bonheur ou de malheur
pathétique dans les deux cas. Je leur souhaite bonne survie.

Ouais tous des crosseurs, des voleurs, des meurtriers...
Très édifiant. Très constructif ouais.
Mais encore? Vous avez quelque chose de mieux à proposer?
De plus constructif, à l'inverse de votre pseudo-neutralité au-dessus-iste?
Les intellos individualistes qui chient sur tout ce qui bouge en politique
sans y participer ont une bonne part de mon mépris, pourquoi?

Parce que si tu t'occupes pas personnellement de politique,
elle va s'occuper de toi globalement, Ducon.

Nous en attendant, mouton noir du Canada "uni", restons dans cette famille dysfonctionnelle malgré tout en 2011 depuis 400 ans. Mas o menos.
Encore et toujours, avec nos grandes gueules qui ne passent pas à l'acte
tout en envoyant le signal distinct de notre culture fondamentalement différente
depuis la fondation même de notre colonie en 1608 à Québec.
Mouton noir fédéral, frère différent rebelle qui n'arrive pas à s'affranchir
de la tutelle familiale, élément perturbateur, facteur d'incertitude
d'insécurité et de changement.
Étrangers dans la maison conquise, préférant y demeurer par peur
de s'affranchir, de s'assumer, de faire face au monde seuls,
mais maîtres avec toutes les errances et déviations que cela
peut comporter.

Nous sommes encore et toujours des adolescents, québécois.

Changement de cap majeur du vote québécois nationaliste-souverainiste
depuis 20 ans, vers un parti fédéraliste-centralisateur de gauche.
C'est en même temps une bonne et une mauvaise nouvelle.
Mitigée, incertaine quant à l'avenir porteur et une position stratégique
dangereuse.On va en subir les conséquences, malgré notre coeur.
La majorité de ce premier ministre autarcique le rendra sourd,
aveugle et muet.
Tchèquez ben ça.
J'ai jamais vu ce pays si à droite de ma vie en même temps
qu'une opposition de gauche marquée de notre sceau.
J'me fais pas d'illusions(sachez-le) mais peut-être nous sommes-nous donné
enfin les outils de notre évolution naturelle définitive.

Je l'espère, parce que 4 ans sous Harper, ce sera très long.
Et marquant.

;-)

14 commentaires:

anne des ocreries a dit...

"Parce que si tu t'occupes pas personnellement de politique,
elle va s'occuper de toi globalement, Ducon." - yeah ! C'est complètement ça ! Tu parles d'or, Yvan, ton billet me plaît !

Oui, ce sera long. Va falloir ramer les gens, mais je crois en vous, moi. En votre capacité, en votre force, en votre intelligence. RESTEZ ACTIFS et restez ACTEURS !!!!

Vous avez l'avenir ; c'est pas donné à tout le monde.

Yvan a dit...

:-)
Tu es une force, toi.

Yvan a dit...

Sauf que,(très chère Anne
que j'aime) à partir du moment
où tu fais face à un gouvernement majoritaire ici, t'es fini.
L'affaire est close pendant 4 ans.
T'auras beau gueuler tant que tu veux avec peu importe laquelle
opposition officielle t'es
muselé vu que le parti
au pouvoir majoritaire
aura toujours le dernier mot
par le nombre de sièges détenus,
supérieur à tous les autres partis
confondus et additionnés en cas
de fronde nationale.

C'est comme ça.
La la la laaaaaa.
Ça m'fait penser
aux Rita Mitsuko tout d'un coup.
Fred Chichin et toute leur bastringue you know.
Le seul espoir résidant
est l'espoir du repli
des forces, la concertation
et l'action future pour
s'affranchir et quitter
ce nid malsain qui feint
de nous servir en nous
asservissant par ses mensonges.

L'époque est au mensonge
le mieux déguisé.
Un cinéma où le meilleur
menteur triomphera,
appuyé par la meilleure machine
et le meilleur scénario.

MakesmewonderHum a dit...

Pis les osties d'oranges ça pousse même pas icitte!
Que ceux qui se bercent d'illusions avec un lieutenant québécois comme Mulcair (qui a été à la solde d'Alliance Quouibec comme procureur chargé de réduire la Loi 101 comme peau de chagrin) et bien à ceux-là, bercez-vous bin raide su'l le top du R.O.C avant de planter en bas comme des moineaux pas de mères!

Yvan a dit...

Et vlan dans l'buffet Louis XV!

RAINETTE a dit...

C'est comique ton début Yvan...ouais...une petite aiguille et paf !

Paraît que ce sont surtout les djeunes qui ont voté NPD en disant que le Bloc était le parti des Boomers ! S'ils ont voté en "bloc", ça a fait mal, c'est sûr !

Enfin, on verra bien ! Il ne sert pas à grand chose de pérorer, il faudrait agir comme tu mentionnes.

Yvan a dit...

Et la belle Rainette,
qui vient poser ici ses petites pattes ventousées.
:)

helenablue a dit...

Hum, si j'ai bien compris, c'est pas franchement un cadeau ce qui vous arrive, nous devrais-je dire et ça doit en effrayer et en dégoûter plus d'un! J'oserais dire néanmoins malgré tous les dégâts qui peuvent être fait en quatre ans que quatre années ça passe vite mais bon, c'est une piètre consolation!
Aucun moyen d'action contestataire? Aucun contre-pouvoir possible? Est-ce encore une démocratie?
En tout cas faut pas baisser les bras, Avanti!

Yvan a dit...

Si on peut se réjouir d'une opposition officielle socialiste
sous la bannière du Nouveau Parti
Démocratique,le fait demeure
que l'ultra-droite de Stephen
Harper fera désormais ce qu'elle
veut avec un gouvernement majoritaire au Parlement
malgré toute l'opposition
virtuelle possible.

Tout ce qui reste de contre-pouvoir
c'est nos gueules,nos plumes
et nos jambes pendant les 4 prochaines années.Autant dire
rien parce que Harper s'en branlera bien.
Les plus cyniques diront
que la démocratie est la tyrannie
de la majorité. J'aurais tendance
à leur donner raison cette fois
avec ce résultat.

Oué Blue c'est court 4 ans
dans l'univers,une étincelle.
Un tout petit pétou dans l'histoire
de la galaxie.
Mais avec Harper au gouvernail
d'un pouvoir sans partage,
ce sera un beau feu d'forêt
qu'il nourrira avec du bon pétrole
des très écologiques sables
bitumineux de l'Alberta.

Yahou,dans la joie jusqu'au cou.

Accent Grave a dit...

On se moque de Harper. On devrait surtout s'en méfier, il est rusé, plus que les autres chefs, dont deux "démissionnés".

Harper se bidonne, lui qui détestait Duceppe, un peu plus que les autres. Faut pas oublier que Harper a su les attirer dans son piège, celui des élections! Les opposants ont voulu que l'électeur s'exprime en le croyant acquis!

Quelle erreur! Voilà Harper majoritaire et je suspecte qu'il saura à la fois faire plaisir aux Québécois tout en les "fourrant"!

À ceux qui pleurent Duceppe, ne croyez pas que vous venez de perdre un grand stratège.

J'aime l'homme, à cause de son honnêteté et de son humanité. Quant à l'homme politique, pas impressionné.

Accent Grave

La Rouge a dit...

Toi aussi les oranges! La grenouille nous a collé des oranges bleues. Brrrr!

Yvan a dit...

@Accent
Ouais il est rusé.Il a feint
de ne pas vouloir aller aux urnes.
C'est un Bush junior en plus "Wise".
Ses politiques le trahissent
cependant gros comme le bras.
Il fera même pas semblant
de nous faire plaisir quand
il nous baisera.

@ La Roja
Bah.
Entre l'orange orange
et l'orange bleue,je choisis
le bas résille de ton avatar.
;)

La Rouge a dit...

Oui j'aime bien les bas. C'est dichotomique comme objet, dans le sens. À la fois léger et lourd.

Yvan a dit...

Oui.Selon la personne qui les porte,
ce qu'on retrouve à l'intérieur
peut être lourd ou léger.