jeudi 26 mai 2011

J.S. Bach au Japon






Et comment êtes-vous.
Comment es-tu Japon?

29 commentaires:

Yvan a dit...

Dommage que ce soit une pub
à la fin mais bon, j'ai pas boudé.

manouche a dit...

Banzaï!

RAINETTE a dit...

un son clair ! Mirifique. T'as raison, on boude pas notre plaisir ! Ingénieux ces Japonais.

Yvan a dit...

Meh.
Ingénieux en art
mais assez foireux en énergie.

anne des ocreries a dit...

Wow. Bluffée.
Certes, pub. Mais, au moins, créative. Peut-être une sorte de mécénat ?
J'ai pas boudé mon plaisir non plus !

Yvan a dit...

Bonne question et bon plaisir
Anne. ;)

Yvan a dit...

Au Poker je dirais
une flush non pas Royale,
mais une straight flush,
point.

Banzaï Manouche,
toi qui cultive l'art
de la concision...

RAINETTE a dit...

on va se limiter à l'ingéniosité en art, pour le moment, en effet.

Yvan a dit...

La belle Rainette qui dicte
mes limites!
:-)

Beware, dear love!

RAINETTE a dit...

ah ce que tu es charmeur hihi Mais attention tu vas toutes les rendre jalouses et je vais devoir me cacher d'elles !!!

Yvan a dit...

Calmons-nous tu veux.

Yvan a dit...

Restons dans le sujet
qui nous préoccupe,
sivouplè.

Laure K. a dit...

Réaction à chaud: merci pour ce délicieux moment de forêt et d'intervalles ! ce qui fait chi.. pour tout dire c'est que tout ça, toute cette imagination et poésie s'achemine vers l' inéluctable pouvoir d' achat. ça , ça me ruine presque tout le plaisir.

En même temps, si je suis pas trop réac j'applaudis des deux mains le les créatifs et la marque d' un "whaooo, génial les gars d'avoir audacieusement osé le pognon là-dessus" parce que depuis que les marques sont devenus des Créateurs, les artistes eux sont devenus des fabricants, comme disait Sieur Godard.
Admirative je suis et coincée par ce que si tu aimes, tu buzz ... le Buzzpropaganda aussi tactile qu'une boule sur bois.

C'est drôle je pensais pas que les forêts japonaises ressemblaient à celles de chez moi !

Yvan a dit...

Laure K.
Lorca,Rainette...

Deux définitions.
:)

péter dans le chibre a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=kyrSpTkvVsM&feature=related

stars a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=94yx1VtVHGg&feature=related

La Rouge a dit...

J'ai travaillé en télé, puis dans la publicité, encore aujourd'hui. Une fois que tu vois les rouages, il y a des images qui restent et elles sont pas toujours belles. Mais belle publicité, effectivement. ;)

Yvan a dit...

J'imagine facilement un milieu
ultra-compétitif entre les boîtes
et à l'intérieur d'elles-mêmes.
Les couteaux dans l'dos doivent
être légion.:)

Yvan a dit...

Écho tardif à Laure K.
Très belle phrase de Jean-Luc
et d'accord avec toi.

C'est la sale question de l'art
au service du mercantilisme/propagande
avec lequel c'est l'amour-haine
en ce qui me concerne.
Amour pour la créativité déployée
par des artistes qui peuvent
vivre de leur métier par ce biais
sans lequel on ne verrait rien
de leur talent;haine de la finalité
du message disant:"Achète ça,tu seras plus heureux et moins con".
Pas toujours facile de discerner
et d'apprécier par compartimentage.
Je ne puis que souhaiter l'affranchissement des meilleurs talents de cette "école".

Et...T'es choyée en forêts par
chez-toi! Tu habites quel coin
déjà en France?

Accent Grave a dit...

Absurde! Mille fois absurde!

Je n'avais pas besoin de toute cette énergie et ce bois gaspillé pour apprécier la nature.

C'est riducule d'abattre des arbres pour faire croire qu'un téléphone en bois est écologique!

Accent Grave

Laure K. a dit...

@Yvan
Sud, cher Yvan, sud parisien, on appelle ça la banlieue, et c'est bardée d'une forêt de lignes à hautes tensions. Mes souvenirs eux sont meilleurement boisés, comme cette forêt-ci. J'ai toujours été arbritée par l'humus de la forêt, ma foi est payenne, et les arbres mes piliers d'église. Sacré.
Quand le mercantilisme s'installe là-dedans comme un écrin chatoyant les pupilles,c'est pour nous rappeler que rien n'est calme et volupté sans le luxe de se l'offrir.
Et ça... ben ça c'est laid !

Yvan a dit...

Très laid même;
à l'image de l'être humain
et ses contradictions
que nous trimballons tous
allègrement.
De ce côté-ci j'ai reçu
les mêmes références(sans être au fait de ton histoire)
lors de mon éducation.
Le respect de la nature.
Un arbre c'est un être.
Certains m'ont précédé
au même titre que j'en précède
d'autres.L'histoire du chaînon
manquant est véridique.

Accent Grave manifeste
son désaccord avec ce vidéo.
Le débat se nourrit
par la pensée étoffée
et les intelligences confrontées.
Le consensus conforte
et asseoit.
J'aime être debout,aussi.
:)

Qui n'a pas embrassé un arbre
à sa façon ne connait pas
les végétaux.
Qui n'a pas caressé un animal
à sa façon ne connait pas les animaux non plus.
J'ai l'air péteux et masturbateur
intello comme ça des fois,
peut-être.
La relation entre celui ou celle
qui écrit versus ses lecteurs
est particulière à chaque lecteur/créateur.

S'il fallait compter son temps
en terme de dollars sur un blogue,
la grande majorité ferait faillite
à 99%.

La gratuité procure la liberté,
la substance procure des lecteurs
et les lecteurs procurent une
crédibilité.

Il est très sain de se crisser
des autres une fois choisi son espace Net et dès lors que l'on a accepté la différence indépendante.
On doit rien à personne
dans sa tanière.

Le parfum de l'humus
et de la forêt.
Chez-soi. ;)

Yvan a dit...

Merci Accent.
J'espère simplement
qu'ils aient conservé
tout l'échafaudage
dans un musée.

Très heureux du présent débat
s'il y a lieu.

jodo a dit...

comment s'inspirer d'autre chose que de son propre/sale quotidien ?
j'allais encore parler de ma grand-mère qui me sert de relais médiatique sur le monde, et me disait ce matin même que les allemands pensaient laisser tomber le nucléaire et se remettre au charbon.
"effet d'annonce", aurait dit mon grand-père, sans compter qu'en plus cette énergie fossile s'avérait selon elle (ma grand-mère) encore plus polluante que l'autre... puis elle a parlé des "boches", encore, et moi, je ne sais plus ce que j'ai répondu. "me faudrait un opinel", ou quelque chose comme ça.

la caricature ambulante

(malgré le "t'es capab'"
de Gaetan Bouchard)

jodo a dit...

je commence à comprendre le poids existenciel qui régnait sur les épaules de ce pauvre prof choron..

mais ça me fait chier d'expliquer, alors "je te donne", comme aurait dit jean jacques goldman :

http://www.youtube.com/watch?v=ZiERFC-ooXo

bise, n'empêche

jodo a dit...

un truc qui m'émouvait en 2002 avant qu'elle ne redébarque :

http://www.youtube.com/watch?v=JWp98jxvpLQ

évidemment, elle restait bien plus ambitieuse niveau chipolatas...

elle restait perchée sur ça en parlant de l'autre :

http://www.youtube.com/watch?v=PwXai-sgM-s

me sentais comme un personnage secondaire de jarmusch, un pompiste entrevu 30 secondes... malgré tout le mal que je m'étais donné pour rien...

bref

passe du bon temps, je reviendrais vec d'autres histoires vraies

Yvan a dit...

J'ai du bon temps ces temps-ci
à lire "L'Incal" de
Jodorowski et Moebius.


Skywave se laisse écouter,
fait un peu penser à The Church
en plus brut.

helenablue a dit...

Ce que m'évoque ce clip, c'est la créativité, et l'art de mettre en notes la beauté! Tous les moyens sont bons pour évoquer la liberté et l'audace, et tout est là si subtilement suggéré, quelle élégance!

Yvan a dit...

Hey...
La fin justifie-t'elle les moyens à l'intérieur d'un slogan?
Tu t'entendrais bien
avec le Goth, Blue.
(Un vieil ami à moi)
C'est lui qui m'a envoyé
ce tube,il serait totalement
en accord avec ton jugement.

Ton argument est de taille
je dois dire puis,n'est-ce pas
un bel exemple du
"j'aime ou déteste"?
N'est-ce pas un moyen
de création détourné nous ramenant
vers une essence à travers une publicité?

Ché pas mais une chose certaine:
j'aime cette phrase,cette ligne
disant que l'on peut créer
à l'intérieur du pire des cadres.