samedi 11 décembre 2010

Le principe du Train (4)




Me semble qu'il va pas si vite...
C'est une supercherie.

De toute façon, j'embarquerais.

6 commentaires:

manouche a dit...

mais avec une combi d'astronaute...

Yvan a dit...

:0)
T'imagines ça dérailler
à 575 km/hre!
Adieu,ils sont partis...

C'est navrant de ne pas avoir
le TGV en Amérique.

djsavn a dit...

On sait ben toi...! On t'en passe pas des pt'ites vites

Yvan a dit...

Ben récemment oui,justement.
Très à propos dj. ;)
Si on arrive à m'en passer une,
on m'en passe pas une deuxième
de la même espèce.
Je suis ici pour apprendre
en même temps que témoigner
de mon époque j'espère,
à partir de la petite
fenêtre qu'est ce blogue.

Lorsque je cède à mes émotions
les portes de ma grange personnelle sont grandes ouvertes
aux abus et contributions de toutes sortes,
positifs et/ou négatifs,
avec des conséquences que je
peine parfois à prévoir.

En ce sens le jeu des échecs
est au-dessus de la vie
car visant à prévoir d'avance
plusieurs coups qu'elle pourrait
nous réserver par un adversaire
incarné.
"Le jeu des Rois et le Roi des jeux".
(Voir le docu mémorable de Gilles Carle à ce sujet:"Jouer sa vie".)

Bref, ma vie est un jeu constant
et imprévisible avec une fin
inéluctable,clés en main.

Laure K. a dit...

you're a great man, Burt !

http://www.youtube.com/watch?v=kJKD_gFVjKY&feature=related

Yvan a dit...

Not that much I'm afraid, dear.
But we could talk it over...