samedi 16 octobre 2010

Retour sur le 9 octobre

Pas évidente l'utilisation du flash en photo avec un appareil bas de gamme.
Il faudra bien un jour que je m'équipe d'un appareil photo numérique
digne de ce nom parce que les photos prises cette soirée-là
sont toutes nulles, sauf exception.



                                  Main gauche prête.


Et encore, faut être indulgent et aimer le "flou".
En voyant instantanément le résultat sur le mini-écran
de mon Polaroid je n'ai pas insisté, sachant d'ores et déjà
que ce ne serait pas terrible.
Voici donc les clichés trouvant grâce à mes yeux:

Ci-dessus nous voyons Blue derrière un sac en papier brun.
On pourrait croire à une bouteille quelconque dedans,
or il n'en est rien. Le sac était vide et elle l'a rempli de son air
sous l'oeil vaguement approbateur de Plumitif  "Le Fugitif "
pour ensuite le faire éclater.
Pof!

Bleue est citoyenne du monde tout en restant soi-même.

Elle aime et sait voyager. Une vraie joueuse.
Doublement douée pour se faufiler
entre vos doigts tout en s'adaptant à merveille
avec son environnement proche.
Une femme du monde "innuendo" : intra et extra muros.






"Stay tuned, we'll be back after these."






Date charnière portant le sceau de l'amitié
transfrontalière; le virtuel ayant pavé la voie
en faisant son bout de chemin à travers les mois.
Hélène et Patrick ont finalement aboli  "The Last Frontier"
nous séparant; les deux faisant l'aller-retour Paris-Montréal.

Pour ma part lors de ce week end
j'ai bien vu ces écrans de cristaux liquides fondre
et se faire traverser par la réunion d'êtres ayant
en commun l'amitié et une sensibilité commune partagée.
Ces claviers conjugués, ces souris traînées,
ces commentaires échangés par blogues interposés
et cette réunion perdureront en amitié.




                                   Main gauche ressemblant au Manu Manu de Fred ...


Il se crée de ces amitiés qui dès leur première rencontre
témoignent de la maturité des âmes en présence.


J'y suis allé, j'ai vu et j'ai vécu.
C'était jouissif.
Toutes les personnes présentes
avec lesquelles j'ai échangé
m'ont ravi sans exception.
J'eus évidemment aimé parler
avec l'une et l'autre plus abondamment
tant la soirée s'y prêtait mais il y avait peu de temps
versus le nombre finalement.

Partie remise.

See you somewhere, somehow.

10 commentaires:

anne des ocreries a dit...

Ouais! vous avez dû avoir un max de bon temps, hé !
Blue est toujours parfaite - et si sociable !
Je suis contente que vous vous soyez enfin rencontrés, tous.

Éléonore a dit...

Pour l'apsect photographique, c'est sur qu'un appareil plus performant élimine une partie du grain et du flou, mais tu sais la photo de bar sont pas mal les pires conditions, le manque de lumière force l'Ouverture et le flash éclabousse tout. Il aurait fallut ouvrir quelques lumières de plus pour un moment et se dépêcher de prendre les photos.

Mais les plus beaux souvenirs ils sont dans ton coeur et là, ils sont parfaitement exposés ♥

Yvan a dit...

@Anne
Je me doutais bien qu'avec une
telle concentration de Q.I.
on s'ennuierait pas,mais
chaleureux à ce point!
Ce fut au-delà de mes espérances.
Faut dire qu'on avait un bout
de chemin virtuel déjà fait,
ça met à l'aise.
C'est une émotion bien particulière.
Un peu comme retrouver de
vieux amis sans jamais les
avoir vus,pour la première fois
et s'inscrivant en même temps
dans une continuité temporelle.
Qui sait un jour Anne,
nous nous rencontrerons peut-être.
On sait jamais ce que la vie
nous réserve dans sa besace...

@Éléonore
J'aurais pu emmener mon appareil 35mm avec une pellicule 800iso
et le flash amovible mais
c'eût été m'encombrer inutilement;
plus les risques que cela comporte.

Bien d'accord avec toi,
la photo de bar c'est pas
de la tarte et je suis pas
du tout fan du flash et
comme tu le dis si bien,
le film des souvenirs
que j'ai en moi est un
chef-d'oeuvre!

helenablue a dit...

Sacré Yvan !
Love you!!
Blue

Simon Dor a dit...

"sachant d'ores et déjà
que ce ne serait pas terrible."

Au contraire, c'était Terrible et c'est ce qui fait que ces photos sont précieuses.

Très content pour vous que vous vous soyez tous rencontrés!

Yvan a dit...

"Forever Blue"

Ça ferait une belle chanson.

"Forever Blue from France
Blue like the sunshine
In your eyes

Flying over the ocean
To meet your Quebec friends

Forever Blue from France
Blue like the sea of love
In your heart

Now you're gone so far away
And I've got the blues
So far away
So far away

Forever Blue from France

Yvan a dit...

Oui Simon,terriblement tripant.
Mes photos par contre,bof.
Trop sombres,flash pas assez
puissant.
C'est pas grave.
Si ça te tente vas voir
le très beau montage musical
que Christian Mistral a réalisé
avec les photos que Patrick a prises.

Yvan a dit...

La spontanéité de mes commentaires
inclut parfois des fautes,
notamment dans le texte
précédent en italique.

Il faut lire "as" plutôt que
"like".
Le texte nécessite plus de travail.C'est sorti comme ça
sur le moment.
Que voulez-vous.

laurence a dit...

parfois les photos ne sont pas là pour être belles elles sont juste ce moment là et transmettent simplement toute l'émotion c'est ce que je me suis dit en les regardant...biz à vous tous

Yvan a dit...

Bien le bonjour Laurence,
sois la bienvenue ici.

D'accord avec toi,
au-delà de la technique
il y a l'émotion. :)