dimanche 27 juin 2010

Écho






Ouais.
En écho à FranFran et son amour pour le compositeur
Steve Reich que je partage.

5 commentaires:

piedssurterre a dit...

Merci Yvan pour ces quelques minutes d'une musique dépouillée d'artifices qui résonne en moi comme une évidence et me ramène vers tout ce que nous n'entendons plus, ne voyons plus, dans notre monde débordant d'emballages sonores codifiés, chargés de nous maintenir dans un rythme effréné.
Je m'apercois en l'écoutant que l'émotion qui y est associée est simple, comme primitive. Tout est là, tranquille et pur.

helenablue a dit...

J'aime ça aussi... Tout à fait adapté à la méditation...

manouche a dit...

presque aussi pur que le balafon africain.

Claudio Pinto a dit...

Quel billet qu'on doit relire et relire. L'intensité est chose renouvelable.

La parole est lumière, m'a-t-on dit un jour, alors créons tant qu'il fera jour, comme disait Schumann!

à bientôt!
Claudio

Yvan a dit...

Peu importe le nombre de fois,
chaque relecture apporte sa joie
isn't it.

FranFran décidément...
Ce doit être agréable
d'écouter de la musique
en ta compagnie.