mardi 29 juin 2010

Dying machines and politicians.

Chers lecteurs,

je vous en ai déjà parlé.
Ma vieille boîte informatique, again.
Ses cadeaux en forme de merdouilles
sont désormais quotidiens.
J'ai eu beau acheter plusieurs médicaments
pour la soigner et la prolonger
mais là elle tire la langue et traîne la patte
comme un vieux chien pourri d'arthrite.
Faut dire que je lui ai payé
toute une ballade l'autre soir;
le fond de l'air était frais
et la ruelle glauque.
Humide.

Je croyais l'avoir couverte
d'une bonne laine sauf qu'elle s'est
sentie cul et pieds nus malgré tout.
Depuis,une fièvre et des éternuements
tenaces secouent son corps
frêle et vieilli.

Sa vie dépend désormais du coût.
Au mieux elle en a pour quelques mois,
pas plus. Au pire elle ira rejoindre
ses petits amis désuets après seulement
quelques années d'utilisation
en ces sociétés consuméristes à outrance
que sont le G8 et G20.

Mon ordi a 6 ans.
Une antiquité, une relique, un dinosaure.
C'est plate parce que justement j'voulais
écrire sur la Reine Élisabeth en visite au Canada
en ce moment même,versus la réunion des gros culs
du G20 qui vient tout juste de se terminer.

But... Since I dunno when i'll be back,
m'as vous payer une traite!
Je terminerai avec l'ordi et la consommation
après ce qui suit.(On me pardonnera
les fautes de français et les italiques manquants)

Quelle arrogance sale ce G20.
Le G8 lui, est tout juste bon pour un godemiché
proportionnel en mètres. Il faut savoir que ce "sommet"
a coûté un milliard de dollars payés par les contribuables
uniquement pour la sécurité de 20 dirigeants terrestres
et leur suite à Toronto, un sommet jamais inégalé par le passé.
Aussi historique que le nombre d'arrestations:
900.
Du jamais vu en ce pays dans toute son histoire,
dont plusieures arbitraires.
Z'ont même créer une prison temporaire en banlieue pour l'occasion.
Bienvenu à Guancanada, it's cool you know,
Stephen Harper is the host.

Les pays les plus riches de la planète
venant gerber leurs phrases creuses
par représentants interposés,
leurs habits griffés, leurs souliers cirés,
leurs sourires feints en bâfrant leurs cocktails
de crevettes-légumes au bord d'un lac artificiel
construit de toutes pièces dans un bunker à ciel ouvert
clôturé et gardé par des milliers de flics armés
de canons aquatiques et sonores pendant qu'on pille dans la caisse,
dans l'assiette au beurre du peuple qui sue sang et eau
en payant taxes et impôt finançant leur party.
Je vomis mon fiel sur eux.
Un milliard payé pour la sécurité
de ces grandes gueules arrivistes.
Faux culs cravatés, patentés, pré-fabriqués!
Le nec plus ultra de la chasse gardée
vide de tout gibier intra muros,
hormis celui extra muros.
Ça se donne la main et des tapes
dans le dos avec le sourire
devant les photographes.
Ils se disent tout ouais.
Sauf le fond de leur pensée.
Ouais je t'aime Berlusconi.
Ouais je t'aime Obama.
Ouais je t'aime Sarkozy.
Bizous vous me faites vomir.
Penche-toi je vais conduire.
Faisons une belle photo pour la galerie.
On mange quoi ce soir?

"Ah Mr. Stephen Harper, what a party this is."
"Ah Mr. Harper, you're such a wonderful host".

Yeah the host, you fat fuck religious red neck shit.
Your check is in the mail and we love you.
Promise not to come in your mouth
while suckin' on your own dick.

Quelle médiocrité ostentatoire,célébrée!
Un party d'un milliard de dollars. Fuck you all.
Ensuite ils viennent nous assommer
avec leur discours d'austérité budgétaire
en temps de récession. Kings of the world, yeah.
Ils espéraient quoi, que tout le monde
se taise durant leurs libations foireuses?!

Amnistie Int'l réclame une enquête sur les abus policiers.
Corruption, manipulation, désinformation, répression.
Le Canada n'est pas mieux qu'ailleurs.
Il se déguise en blanc pour cacher sa noirceur.
Surtout sous Stephen Harper.
Le pire premier ministre canadien
jamais connu en ce qui me concerne.
Money and religion talk.
Shit walks.And he walks the fucker.
Harper.
Cette tête de merde croit qu'il peut
acheter n'importe qui.
Il réussit bien so far avec les partis
d'opposition crassement politisés remarquez.
Médiocrité all the way.
Belle bande de nazes dénaturés.

La Reine Élisabeth astheure. (Fuck, I'm busy tonight)

Le dinosaure a débarqué à Halifax avec à peine
quelques centaines de badauds pour l'accueillir.
On en attendait des milliers.
Voilà qui me surprend agréablement
de la part des Néo-Écossais.
J'ai lu que 44% des canadiens souhaitent
un référendum sur la présence de la Royauté Anglaise
en terres canadiennes.
Le pourcentage grimpe à 58% chez les québécois,
là je suis déçu. Je m'attendais à au moins 70%
m'enfin, c'est un autre sujet qui concerne
les arrivants et la manière dont on les accueillent.

Sa Majesté est donc en visite durant 9 jours dans sa jadis colonie,
au coût modique de 9 millions de dollars canayens payés par les contribuables.
La Reine Élisabeth d'Angleterre nous coûte à nous citoyens canadiens
environ 40 millions par année en frais de visites et représentations
incluant les postes de gouverneure(Michaelle Jean)
et lieutenant-gouverneur (Chose Binne).

Vu que je suis toujours et encore canadien malgré ma québécoisité
franche et la peur congénitale de mes frères et soeurs de se doter
d'un pays, je paie une partie de mes impôts pour ne voir qu'un
fantôme à la télé. Elle ne viendra pas au Québec et c'est tant mieux.
Je préfère sa Majesté la Rombière avec ses sujets anglophones.
La dernière visite de la Relique en nos terres remonte à 1987.

Puisse-t'elle terminer ses jours en paix avec ses loyaux sujets.

Vieille bique.
La royauté passe son temps à boire du thé
en croquant des biscuits au beurre,
chassant le lièvre à cheval et célébrant
les mariages en carrosse, vivants
sur une autre planète.
Have a butterpie!
Well...I have news for you chère Élisabeth.

Relent de colonialisme séculaire puant la vieille chaussette
qui traîne ses majestueuses pénates d'un pays à l'autre.
À la rigueur je veux bien croire que c'est une bonne personne.
Humaine et tout et tout.
Mais à choisir entre son symbolisme enraciné
ou son humanisme de circonstance
je choisis son symbole et le renie sans vergogne.

Dégage.
Marche à l'ombre, tu pues.
Elle devrait pleurer de honte
et se morfondre en modestie
pour tout ce que son système
a incarné à travers les âges.
Pourrais-tu seulement imaginer
ce que c'est de bosser 40 hres semaine
à la sueur de ton front madame la Reine de mes deux?!

Les gouvernants trouvent toujours
les moyens et l'argent pour asseoir
leur pouvoir, peu importe
l'époque. Money is power.
En carrosse ou en Ferrari.

Je termine:

On vit une période
scandaleusement contradictoire:
d'un côté on nous assomme
avec l'argument écologique
et environnemental en nous
disant de consommer moins
d'énergie.
De l'autre, on nous sollicite
sans arrêt à consommer
plus d'objets pour satisfaire
plus de désirs artificiellement
créés tout en nous exposant
les agressions dont la Terre
est l'objet par les oligarchies
mondiales.
J'oppose à cela (tant bien que mal)
la contemplation, l'écoute, le dialogue
et l'économie du confort.

En attendant de régler
mes probs informatiques
je nous souhaite la paix.
La sainte crisse de paix.

See u soon.
Merci,

Y.

12 commentaires:

anne des ocreries a dit...

BRAVO YVAN !!!!
EXCELLENT BILLET !!!
J(approuve. Totalement.
Bonne chance avec ta machine....

s.gordon a dit...

J'ai un défilé d'images dans la tête. Une ruelle glauque, un toupet peigné su'l côté, 9 millions de biscuits au beurre, un dinosaure puant la vieille chaussette et un godemichet de 8 mètres...

Ça réveille en titi ça, Yvan.

À bientôt!

manouche a dit...

j'applaudis des deux mains;crois -tu que ces puissants lamentables que tu épingles si bien ont une idée de l'intelligence de leurs sujets?

gaétan a dit...

Tant qu'à moi un coup d'éclat aurait été de prendre d'assaut l'Assemblée nationale à Québec et le Parlement à Ottawa et d'y tenir un siège de l'intérieur plutôt que de partir en gang en autobus de Montréal pour aller jouer les kid kodak à Toronto. Harper aurait eu l'air fou avec son milliard pour la sécurité.

piedssurterre a dit...

Ouais, ça met bien en colère tout ça.
C'est de se sentir impuissant à faire bouger les choses qui ronge devant tant d'ignominie !

helenablue a dit...

Et bien il torche en esti ce texte!
On peut dire que quand tu y vas tu ne le fais pas à moitié.
Je rejoins Sandy, ça réveille en titi ça!

Bon j'espère quand même que tu vas pouvoir touver une solution pour ton antique bécane...

"On vit une période
scandaleusement contradictoire:
d'un côté on nous assomme
avec l'argument écologique
et environnemental en nous
disant de consommer moins
d'énergie.
De l'autre, on nous sollicite
sans arrêt à consommer
plus d'objets pour satisfaire
plus de désirs artificiellement
créés tout en nous exposant
les agressions dont la Terre
est l'objet par les oligarchies
mondiales.
J'oppose à cela (tant bien que mal)
la contemplation, l'écoute, le dialogue
et l'économie du confort.


Je te rejoins à 100%, Yvan et partage avec toi ce paradoxe et sa solution...
:-)

Reviens nous vite!

Blue

Yvan a dit...

Un dernier commentaire
avant la clinique informatique.
Merci de votre support
dans ma colère.
J'y suis pas allé avec le dos
de la cuillère mais eux y vont
avec des canons,des bombes
et des armures hi-tech.
J'estime que parmi les seuls
pouvoirs qui nous restent
résident ceux des mots
et des pieds marchant
dans la rue,au risque
de prendre une balle en caoutchouc
dans les fesses,une giclée
d'eau dans la gueule ou(tout
nouveau sur le marché!)une
salve sonore pouvant vous
défoncer les tympans.

Vous invite à lire le présent
billet de Josée Legault
dans mon blogroll sous la rubrique "Voix Publique".
Elle est plus posée que moi
et c'est une brillante
analyste de la politique
québécoise et canadienne.
Une référence incontournable
en cette matière.

Tu sais Gaétan ce qui aurait
été vraiment créatif
dans les rues de Toronto?
Un char d'assaut allégorique,
avec G20 en grosses lettres
et des graffitis écrits dessus,doté d'un gros phallus
en guise de canon.
L'impact aurait été plus fort
que de fracasser des vitrines
et brûler des chars de flics
à mon avis.

G8.
G20.
À quand le GFaim de justice?

Manoushka,tu me poses
une question dont la forme
suggère la réponse.
Si ces "puissants lamentables"
ont une idée de l'intelligence
de leurs sujets ils s'en foutent,
c'est le dernier de leurs soucis.

Ya-t'il des puissants honorables
parmi les politiciens et les gens
d'affaires?
J'ose croire que oui mais trop peu.
Ils sont dilués dans leur masse
généralement cupide,telle
celle du peuple qui dort au gaz
consumériste en notre époque et dont le QI est inversement proportionnel au nombre d'individus rassemblés.

Ici en Amérique ça chiâle
dans les chaumières et les
lignes téléphoniques mais
presque pas dans la rue.
Moins qu'en Europe en tous cas.
C'est toujours la même histoire
se répétant sous diverses formes.
Beaucoup de richesses concentrées
en peu de mains par la violence
la manipulation et la désinformation relayées par
la plupart des médias qui sont
une courroie de transmission
du pouvoir en place.

Assez déconné,
passons aux choses sérieuses.
Je pars derechef pour Ottawa,
là où se trouve ma Reine
bien aimée en cette fête
du Canada.

Avec un peu d'chance
j'aurai l'occasion de
lui crisser une bonne tape
dans l'dos qu'elle en perdra
son chapeau par trop plein
d'affection retenue depuis
des années.

"Comment ça va Élisab'câlisse?!
Fa frette aujourd'hui mais au moins i' pleut pas comme chez-vous
presqu'à toué jours!"

Son chapeau à guirlandes jaunes
alla valser brièvement dans le vent
des outaouais pour atterrir surréalistiquement sur celui
du garde de la Gendarmerie Royale
du Canada deux rangs d'oignons
plus loin derrière elle.

Accent Grave a dit...

Je ne comprends pas le bon peuple, une bonne partie de celui-ci du moins, prêt à se déplacer pour voir la vieille de proche!

La population, considérée dans son ensemble me déçoit tout le temps.

Accent Grave

Laure K. a dit...

salut Yvan, le terrrrible

A la question du "qui es-tu", je savais bien qu 'il fallait mieux que je passe par ici, et je ne suis pas déçue du voyage ! c'est bien envoyé tout ça ! avec ce mélange subtil de franglais que je ne maîtrise pas aussi bien que les québécois, j'apprècie le franc tireur ! tudieu !
j'irais cracher sur leurs tombes, tambien !

Trader a dit...

La Reine n'est pas si humaniste que cela. Apparemment, elle aimerait plus les chevaux que les humains...

Rumeurs de coulisse, bien entendu!

Pour ce qui est du G20, si la tendance se maintient, on se dirige vers un gouvernement mondial. Les cultures survivront comme elles pourront sous la chape de plomb de l'hyper-consommation et des nooooormes mondiales de production.

Bonne chance à tous!

Yvan a dit...

Sois la bienvenue ici, Laure K.
Je répondrai à ta question
dans un avenir très proche
avec grand plaisir. :)
Le franglais est chose
délicate à manier en nos
terres,elle a conséquence.
C'est une question
d'identification et de cultures
présentes dans un environnement
restreint.

Accent,
une infime partie
d'Ottawa-(notre capitale
nationale encore et toujours,
par la faute de nos biens-aimés
pleutres baby-boomers québécois
qui auraient pu faire la différence en 1980)-
est allée voir la Reine.

Tu vois,un pote anglo à moi
m'a confié que les anglos-canadiens
d'ici aiment et détestent
la Reine,pourquoi?!
Lui ai-je demandé.

Il m'a répondu ceci:
"Parce qu'elle est ce
qui les différencient
des États-Unis malgré
son statut de dinosaure".

:-)

Yvan a dit...

Il n'y aura plus qu'une façon
de s'exprimer en adoptant
une couleur commune:
le brun.
La langue brune.

Braves bêtes attachantes
les chevaux.

"Have another butterpie".
La pauvre.
Elle doit en avoir marre
à 84 piges,c'est comme rien.
Comment elle fait?
C'est une extra-terrestre?

She's from outerspace!
She must want something
from us.