vendredi 23 avril 2010

Le ver d'Avril







Attention la vie est courteu
Laissons tomber les jeux les trucs
et les scènes entre nous
Un mariage d'amour c'est fragileuu...

Attention la vie est courteu
Tout le temps qu'on passe
à se battre est foutu à jamais

Viens mon amour viens
faisons la paix
Nous pourrons guérir
nos égratignures après

Attention la vie est courteu
C'est pas la peine de l'abréger davantageu
Par défaut de rires inutileuu...
(poétrie forcée au gros rougeuh.)

Attention la vie est courteu
Allons-nous coucher dans le lit
de la vie douceu. (la couchette
ça pogne tout l'temps, cé bon ça)

Refrain

Toute la vie c'est toute la vie
mais pas une heure de plus...
(eheh,non,pas vrai!?)

As-tu vraiment réfléchi
avant de dire salut
As-tu vraiment ferléchi
l'as-tu vraiment vouluuuuu???

Attends attends attends...

(Répétons...Pour ceuzes
qui sont durs de comprenure)

Lala la laaa lala la laaa....

7 commentaires:

s.gordon a dit...

(rires) J'adore tes parenthèses Yvan.

J'ai écouté la toune en lisant les paroles, reste à voir si les conséquences seront malignes ou bénignes.

helenablue a dit...

Lala la laaa lala la laaa.... Voui...

:-)

Yvan a dit...

:-)
Est ti pas craquante c'te toune
yin kin peu!

Ek le fish en background:
"crikichrouii crikichrouii".

J'te présente Pierre Lalonde
Blue, l'ancêtre des crooners
québécois.

manouche a dit...

j'aimeu

Yvan a dit...

Manouschka en russeu.:)

Précisions:
Le site parolier consulté
a loupé une phrase dans le
texte.Il dit pas:
"Par défaut de rires inutiles"
-ce qui n'a aucun sens-
mais bien: "Par étourderies
inutiles".Ah!
"Ferléchi" par contre était
voulu de ma part.

piedssurterre a dit...

Ferléchi dans la couchette ?

Yvan a dit...

Grande et bonne question
Franfran.
Je dors pas sur le dos
mais sur le ventre,
ça complique tout
mais en défrichant
je viens à bout de trouver
de jeunes pousses prometteuses
qui me remettent à l'endroit.