jeudi 2 janvier 2014

Happy New Year. Banane. Le Paradis à la fin de vos jours. Puisse Dieu vous pardonner vos fautes. Vous brûlerez tous en enfer pour avoir commis une faute irréparable.




Come on.
Ce monde n'est pas le mien.
Pas plus que le vôtre.
Il est le nôtre parce que imposé.

Pourtant, on s'aime toujours depuis.
Remercions-nous donc, de notre tolérance,
notre compassion et notre générosité.





Bises renouvelées et généreuses.
2014ziennes.

xxx

YL



16 commentaires:

Gaétan Bouchard a dit...

Chu content que tu sois pas con. Puisses-tu longtemps affirmer ta différence face à l'indifférence. Que 2014 soit pour toi l'occasion de ne jamais s'en faire avec ceux qui croisent le fer ou bien mettent les gens aux fers... De la santé et de la patience pour attendre ce qu'il nous reste à vivre dans une salle ou bien une file d'attente... On finira tous la tête dans le trou des chiottes. C'est la vie. C'est la mort. C'est comme ça. Vivent ceux qui peuvent encore dire «présent!» quand on ne le leur demande même pas. Me suis-je bien fait comprendre? J'écris sous le coup de l'émotion et, franchement, je ne réfléchis pas. Tu mérites mieux qu'un commentaire rationnel et raisonnable, n'est-ce pas? Bonne quatorzième année de ce troisième millénaire!

manouche a dit...

...et que penser de ce monde où la chair de ton cheval a garni des lasagnes ?

Nancy a dit...

Que c'est bien fait!
C'est où et/ou quoi?

2014, pas créyâb huh ?
Quelle soit bonne, douce et inspirante. Bises

Yvan a dit...

Nancy, c'est une sculpture
en bois mort que j'ai photographiée lors des dernières Mosaïcultures, l'été dernier.
Je viens tout juste d'écrire
au Jardin Botanique pour obtenir
plus d'infos sur l'artiste car
je n'ai rien vu de tel à ce jour,
c'est magnifique.

J'ten souhaite une cool aussi!
.........

Tsé Manouche,j'parlais de ça
avec un ami vendredi soir dernier
et il a clos la discussion de
belle manière en disant:
"Je n'attends rien de ce monde,
à part de belles rencontres,
c'est encore possible aujourd'hui!"

Souhaitons-nous ça. ;-)
......

Chu content de voir que tu
t'en es aperçu.;-)
Depuis l'temps,hein.
Franchement l'fun de te lire
sans que tu réfléchisses trop,
j'te comprends 5 sur 5,merci
Gaétan; tu soulèves justement
un truc qui a compté à mes yeux
en 2013 au sujet de l'écriture virtuelle sous l'émotion ou non,
versus le rationnel et la relecture,comment on peut
explorer ça,parfois à ses dépens,
toujours au risque d'être critiqué
et/ou mal compris.
À tort ou à raison.
Bref en 2013, j'aurai écrit sous le coup de l'émotion sans trop réfléchir plus souvent que par
les années passées sur ce blogue
et Facebook,qui m'a eu à
l'usure.

Les écrits restent toujours
mais tsé les blogues et les réseaux...On est pas à L'Académie Française!! Ni même en train
d'écrire un livre!
C'est la vie lumineuse et sombre
dotée de raison et d'émotion.
Il me faut gérer cet équilibre précaire tout le temps mais des fois quand ça sort,ça sort en crisse.C'est ma nature d'être
humain qui transparait virtuellement.
Si j'écrivais un livre,je procèderais avec beaucoup plus
de "méthode" puisqu'il s'inscrirait véritablement
dans la réalité de papier
en même temps que numérique,
il y aurait littéralement naissance,mise au monde ancrée
et enregistrée.
Ce n'est pas le cas
dans les réseaux et les blogs
à mon avis,même si c'est proche
parent et que ça te suit.

Voilà, en gros.
Conserver aussi cette faculté
de s'indigner tout en gardant
son sang froid,une certaine distance tout en y mettant
ses tripes.
Ça ne m'est pas donné tous
les jours avec le nocturne
et le diurne.
Comme les Raisin Brands:
une bonne pelletée de raisins
secs dans de bons flocons
d'avoine et de son!

J'te souhaite une paisible
2014 remplie d'imagination.
Kwey Makwa.

.........

2014.....
14 ans après l'an 2000
pis on est toujours là.

Vivants mais plus âgés.
C'est pourtant qu'un grain
de sable dans l'histoire
de l'univers.

Note à moi-même:
Entretenir le jardin
de l'humour et l'humilité.


McDoodle a dit...

Pis, tu as reçu une réponse ?

Ah. Les Mosaïdecultures.
Je n'y ai pas mis les pieds au final. Je me disais que Marie-Victorin devait bien gigoter dans sa tombe ! En revanche, j'y ai été juste avant que la petite caisse ouvre. C'est là que j'ai pris la photo des sangliers en bouette qui est devenue la bannière de Lascaux. Tu sais maintenant absolument tout !

Je ne doute pas de la beauté de la chose. J'ai bien aimé ceux du Vieux-Port. Mais, au Jardin Bobo, stie... pis les renards, les hérons, les canards, les lièvres, les rapaces ? Tout l'écosystème a changé en peu de temps. Entéka, y'a des causes plus importantes hein ?

Yvan a dit...

Le Jardin Bobo,
elle est bonne.

La bannière de Lascaux,
meilleure encore!

Yé, tout s'explique.

Réponse partielle dès hier!
Les Môzus n'ont pas tardé
à me fournir une réponse.
Partielle.

Le titre de l'oeuvre est:
"Le Cheval Blanc d'Uffington".
D'Angleterre.
Pour en connaître l'auteur,
on me réfère à courriel Mozaï.
Sont rendus tellement gros
et péteux qu'une seule personne
ne peut donner toute l'info
d'un seul coup. Fâcheux.

Je n'avais pas vu celles du
Vieux-Port,je tenais donc
à les voir l'an passé.

Prix prohibitif pour l'accès
à un art terrestre somptueux
en tous temps, parfois original
mais généralement consensuel
envers la matante et son oncle
Kodak.
Ce Cheval Blanc étant exceptionnel.

Simon Dor a dit...

"Prix prohibitif pour l'accès
à un art terrestre somptueux
en tous temps, parfois original
mais généralement consensuel
envers la matante et son oncle
Kodak."

Boom. Ça m'a frappé de voir une quantité impressionnante de flashs lorsque j'y suis allé. Je serais intéressé à savoir quel est le ratio de "photos prises/photos regardées". J'me dis toujours que je préfère regarder pendant que je suis là plutôt que de me mettre à tout photographier sous tous les angles possibles pour essayer plus tard de reconstruire la figure 3D que je n'aurais pas vraiment pris le temps de regarder quand j'y étais.

Yvan a dit...

:-)
Je ne sais pas, à vrai dire.
Ta réflexion est très pertinente, quoi qu'il en soit.

Sans doute,certains et certaines
préfèrent figer leurs souvenirs
lorsque sur place,au lieu
d'exercer la contemplation.
On préfère parfois se forger
un souvenir tout de suite,
plutôt que d'exercer son libre arbitre contemplatif au futur.

Yvan a dit...

Le présent fait parfois peur.

jp a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=eTmK5SS5eos

pd a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=TOXXh24HnmY

un enorme diamant a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=_7GYI2Knm7s

Anonyme a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=JhM6V46RVYw

Yvan a dit...

:-)

Nancy a dit...

Heather Jansch !
C'est elle, je l'ai trouvée !
Google ça, c'est superbe.
;-)

Yvan a dit...

Yeah! Merci Nancy!