jeudi 7 mars 2013

Conversation d'ascenseur


Tout ce qu'il y a de plus anodin.

Un type jamais vu de ma vie
prend l'ascenseur en même temps
que moi pour descendre au
rez de chaussée.
Il pousse un soupir anglophone, à Laval.
J'en pousse un en retour
au même endroit.

Il dit:

-It's tough huh?!

Je lui répond:
-Yeah, it's tough.

-Fuck,
  it's not gonna get better.

-Non.

-It's not easy,
 it's worse.

-Yes, it was easier ten years ago.

-It's gonna get worse,
  it's not gonna get better...

-I don't know. It's not gonna get better
  but I don't know if it's gonna get worse..

-Enjoy it!

-Toi aussi!

Qu'on se dit en souriant
au rez-de-chaussée,
prenant chacun notre chemin.



5 commentaires:

anne des ocreries a dit...

Il aurait mieux valu avoir l'esprit de l'escalier, ce jour-là....

Blague à part, l'essentiel s'est dit là, non ?

Gaétan Bouchard a dit...

C'est ben qu'trop vrai...

Yvan a dit...

Les signes manifestes d'un
ras-le-bol généralisé chez
les gens se multiplient
un peu partout.
Le capitalisme est
sous respirateur artificiel,
ça ne peut faire autrement
lorsque l'on place les intérêts
du profit au sommet de la pyramide
alors que ceux du développement
durable du genre humain
sont foulés sous son pied.

Les choses vont probablement
empirer encore,avant une hypothétique révolution mondiale.
Pour la petite histoire,
son soupir fut provoqué
par la lecture d'un texto
sur son cellulaire;
le mien par la lecture
des cueillettes qui
s'accumulaient en même temps
que mon retard sur la route.
Les appareils électroniques
portables peuvent devenir
de sacrées laisses!

Il est tout de même
assez extraordinaire
qu'un soupir commun
provoqué par le stress
du travail engendre
une telle conversation
entre 2 étrangers.
La vie des fois...

Yvan a dit...

Il aurait peut-être mieux valu
descendre un escalier à pied
en effet.
;-)

pour liuonel medou a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=SmVAWKfJ4Go