dimanche 11 décembre 2011

Vivre dans le présent





Drôle, à quel point certaines tounes de Jethro Tull
ne vieillissent pas, au contraire d'autres qui ont pris des plis.
J'aime bien celle-ci, "Living in the Past".

Pour avoir vu le groupe deux fois on stage,
le temps passé confirme la pérennité de ses premiers albums
au contraire de ses suites après euh... mettons "Songs from the Wood".

"Let me bring you songs from the wood,
to make you feel much better thaaan you could know...
Betterthanyoucouldknow!"

C'est ben pour dire combien on peut s'attacher
à des musiques qui ne veulent rien dire
à certains alors qu'elle peut tout dire pour vous.
Un peu comme se retrouver chez-soi, ailleurs.
Chez des amis, par exemple.

Tenez hier soir, j'étais chez-moi, ailleurs.
On s'est serré dans nos bras, on a discuté
de choses et d'autres en écoute mutuelle
à tour de rôle. C'était beau et franc
comme une franchise sans frontières
autour d'un bon repas.

Partagé.

8 commentaires:

Yvan a dit...

Coquille de montage à 2:23 or so...
Sinon c'est tout bien.
;)

RAINETTE a dit...

p-ê que ces tounes ne vieillissent pas à cause de la flûte traversière ? Ils sont uniques en ce sens, surtout le chanteur.

À l'époque, il se tenait sur une jambe, on aurait dit un unijambiste.

Yvan a dit...

J'pense que son personnage
de "troubadour-flûtiste-fou-et-prodigieux" n'a pas vieilli.
Ce sont justement les tounes
avec de la flûte inspirée
qui ont le mieux traversé
le temps à mon avis.
Oui,assez d'accord avec toi.

RAINETTE a dit...

la flûte traversière a traversé le temps ...

Yvan a dit...

Celle de Ian Anderson,oui. :)

Yvan a dit...

L'autre crétin qui se secoue
avec ses maraccas par contre,
chu pas sûr...

Yvan a dit...

Ouais moi je joue des maraccas
comme pas un.
J'me secoue tant que j'peux!

anne des ocreries a dit...

héhé....ça tient la route, hein !