mercredi 10 août 2011

La pluie et le sapin à deux têtes

Au contraire de la plupart de mes congénères,
j'aime la pluie. Les dessins qu'elle crache
au gré du vent qui peut souffler d'Est en Ouest,
du Nord au Sud ou à l'inverse,
en quelques secondes éparses,
disséminées sur le sol, provenant du ciel.
Elle irrigue, fait croître,
lave, abreuve en même temps
qu'elle peut immerger et noyer.

Ce sol que je foule de mes pieds tous les jours,
et ce foutu sapin à deux têtes qui ne cesse
de se diviser sous mes yeux.
Ses deux têtes il y a un mois se sont
métamorphosées pour devenir une branche
tombante d'une part et une autre cîme bicéphale
d'autre part.
Plus jeune et vigoureuse poussant
plus haut encore.Toujours plus haut.
Plus loin, cela ne date pas d'hier
c'est enraciné et projeté.

Et cette pluie s'abattant sans cesse
dans mes fenêtres sur le sol
que j'observe à travers elles,
peu importe où mon regard
se pose, dessinant tour à tour
rigoles à mes yeux
et rideaux sur la terre.



14 commentaires:

Mistral a dit...

Ahhh, Yvan...

C'est vraiment très, très beau. C'est ta voix, qu'on entend là-dedans, ton vrai coeur qui respire: ceux qui te connaissent le confirmeront.

Tu uses depuis longtemps d'une forme versifiée pour écrire en ligne. C'est la première fois que tu nous offres un vrai poème. J'espérais ça depuis longtemps, et je t'en remercie...

Yvan a dit...

De nada Christian.
Je te remercie à mon tour
de cette dose massive
d'énergie créatrice que
tu m'envoies par ton commentaire.
Je suis touché et très heureux
que ce texte te plaise.

Ça fait un bien immense.
Thank you, Mister Mistral.

RAINETTE a dit...

plus la pluie tombe dru, plus les têtes s'écartent hen ?

Qu'il est beau ce poaime Ivan. Un des premiers sur ton blogue mais sûrement pas à tes premières "armes" hen ?

Yvan a dit...

Merci Raymonde,you're sweet.
C'est en effet le premier
texte véritablement poétique
que je publie et non,j'en suis
pas à mes premières armes.
Je fais gaffe à ne pas trop
donner de matériel original
sur le net.
Les plagiaires anonymes
ne sont jamais loin mais
je tenais à ouvrir les vannes
avec ce petit cadeau
offert à mes lecteurs.;)

rainette a dit...

ouep tu fais bien. T'as vu ce qu'est arrivé à Yvon Roy hier ? On a piqué sa caricature et on en a fait des t-shirts ! Il a une rencontre lundi avec le "fautif" pour régler c't'affaire.

Yvan a dit...

C'est exactement la raison
pour laquelle j'ai écrit ça.
Yvon Roy et sa caricature
des panneaux routiers,
publiée ici-même
dans les règles de l'art
qu'il a prescrites mais
plagiée sans scrupules
par un commerçant.
Une belle saloperie,ouais.
J'espère que justice
lui sera rendue.
C'est à suivre.

rainette a dit...

J'espère qu'il n'acceptera pas d'argent en échange du silence....faut médiatiser c't'affaire à l'os.

Yvan a dit...

Je voulais faire un suivi plus tard
faute de temps maintenant.
Tu auras forcé la chose
de belle manière,Raymonde.

Yvan a dit...

Il fera ce qu'il voudra.
C'est déjà médiatisé d'une certaine
manière.
Lui souhaite pleine compensation
et un suivi à la trace.

J'en reparlerai,fort probablement.

Nina louVe a dit...

Bel élan
Bel essor
Cher Yvan
C'est TerriBel

Yvan a dit...

Ninette...
Long time no see
around the net!
Merci.
Content de ton retour
en cette dimension.

anne des ocreries a dit...

Il pleuvait ici aussi vers ces jours-là.

J'aime beaucoup ce que tu en dis.

Yvan a dit...

Ta première phrase = :)

jp chien a dit...

la pluie, c'était la magie. il en reste encore quelque chose, malgré la harpe.
le sens du sacré "séculier".

(je ne connais plus le sens de "séculier", que j'ai dû assimiler à moment donné, via la rousse.. putains de codes...)

http://www.youtube.com/watch?v=EKRDqM2JOnw&feature=related

l'homme aime bien mourir, en fait, quelque part, je crois. le mieux serait qu'on lui laisse encore le choix. mais si le pire est à venir...

bise