mardi 24 novembre 2009

Belogues

Selon moi il existe deux grandes catégories de belogues:
les homogènes et les hétérogènes.
Je classe le mien dans cette dernière, étant
conscient que je parle de tout et de rien,
d'un truc en particulier et d'autres en général,
passant du coq à l'âne sans trop d'hésitation
au risque de paraître dispersé.
Je m'assume, quoi.

Les esprits sophistiqués pourront néammoins
les diviser en sous-catégories discutables telles
les homogènes diversifiées et les hétérogènes
regroupées.

Suffit de savoir où on loge et tout va bien,
avec un peu d'espoir.

15 commentaires:

helenablue a dit...

Une certaine homogénéité cependant dans cette hétérogénéité je trouve...
:-)

En te ka, moi j'aime!

s.gordon a dit...

Vive le coq à l'âne! Vive l'hétérogénéité!

Vive la dispersion, l'incohérence et le chaos!

:D

Ceci dit j'admire ceux qui nourrissent leur belogue à intervalle régulier, de manière homogène. J'en serais incapable. Ça va faire deux ans en janvier que je possède le mien, et je ne péterai pas des scores de billets postés. Mais c'est correct. Quand je n'ai rien à dire je me farme la bouwaite.

gaétan a dit...

Pas de changement pas d'agrément.J'aime bien avoir une blogliste élargie de sujets dans des formes différentes: textes courts, longs, de fiction, du quotidien, spécialisés....
Me rends compte que côté sexe et humour je pourrais rajouter quelques blogs. Avec l'hiver qui se pointe le bout du nez froid...

Venise a dit...

Pour me laisser un côté homogène avec quelques grumeaux, je me suis donné deux toits, dont un plus spécifiquement pour mon moi.

Simon Dor a dit...

Hmmm... quelle distinction tu fais entre "homogènes diversifiées" et "hétérogènes regroupées"... je ne sais pas où je placerais le mien.

RAINETTE a dit...

Bon je résume. Il y a les blogues où il n'y a pas de thème en particulier, on est libres, on fait ce que l'on veut, au moment où ça nous plaît, la spontanéité quoi. J'en fais aussi partie.

D'autre part, il y a les blogs à thèmes et selon les études savantes, ce sont ces derniers qui ont le plus de succès. La ligne droite, on sait à quoi s'attendre, on aura pas de petit moment de surprise qui pour certains, avouons le candidement, c'est trop !

Yvan a dit...

:0)
Fascinants commentaires.
C'est rigolo hein!
Ai-je besoin de dire
que chacun imprègne son
espace virtuel de sa
personnalité propre et
demeure libre d'adhérer
ou non à cette classification
somme toute un peu réductrice,
mais j'trouvais ça intéressant
d'y réfléchir.
En résumé je vois 4 genres
sur lesquels je ne porte
évidemment aucun jugement:
1-L'homogène:
Un seul thème/sujet
y est abordé.
2-L'homogène diversifié:
Les mêmes sujets(mettons
deux ou trois)reviennent,
abordés de différentes façons.
3-L'hétérogène regroupé:
Plus de trois sujets,mais
les préoccupations et intérêts
de l'auteur sont récurrentes.
4-L'hétérogène:
Bazar,marché aux puces,
Chaos!
L'auteur peut aussi bien
parler d'une araignée tissant
sa toile que sa dernière
visite chez le dentiste ou
de philosophie avec plus
ou moins de bonheur
selon les belogues.
La plus libre des catégories
et la plus risquée.

Yvan a dit...

@Rainette,
oué je crois aussi plus
facile et rapide de se créer
un lectorat avec un seul thème
à talent égal à court terme,
les études et leurs
chiffres,on peut leur faire
dire un peu n'importe quoi.
Je pense aussi qu'à long terme,
peu importe le genre,le
talent est le meilleur gage.

@Simon,
j'crois avoir répondu
brièvement à ta question.
Homogène diversifié je
dirais pour le tien si
tu me le demandais.

@Gaétan,
les bloglistes ouais,
autant d'avenues qui
peuvent vous emmener
dans des ruelles
insoupçonnées ;)

@Venise,
ah ben ah ben,
vais aller voir
ton autre toit
pour lire ton moi.
Merci de le mentionner!

@Sandy,

Lyes!
Indeed,pas toujours
évident à entretenir
le blog but quality
matters much fuckin'
more.;)

@Blue,

Ah toé là,c'pas compliqué
tu comprends toutte
tout l'temps.
:-)

Simon Dor a dit...

@Yvan

Oui, ça y répond très bien et je classerais le mien dans la même catégorie. J'aime pas trop le risque et les pentes glissantes de ce genre pour m'y être retrouvé quelques fois. Tant pis, j'aime bien lire ce que les autres font dans ce domaine.

Venise a dit...

C'est à la Babillarde que je me fais aller le mâche patate sur ma personne et ceux, ou pour dire vrai ces temps-ci, celui qui m'entoure. Sous le Pigeonographe tout simplement parce que je suis une pigeonne de la Place St-Marc !

Là, je me laisse aller, et ça fait du bien. Quand je commence mon billet, je pense que je vais parler de tel sujet et parfois l'envie de la vie m'amène ailleurs.

Yvan a dit...

Très juste Venise,
on créer un blog
par désir de liberté
et d'expression.

helenablue a dit...

Oui, par désir de liberté et d'expression mais pas seulement. je pense qu'il y a aussi l'envie de partager et de rencontrer ou de se mesurer enfin d'interactiver et please ne me dis pas que j'ai compris, hi, hi!!
:-)

Accent Grave a dit...

C'est drôle, ça me fait penser aux gens qui classent l'humanité, chaque individu et « tout le reste » en catégories, de préférences en deux catégories! Comme si les nuances n'existaient pas alors qu'il n'y a que ça.

Serait-ce l'insécurité qui incite à classer, cataloguer, étiquetter?

Telle est la question.

Accent Grave

Yvan a dit...

Ok Blue,
j'ai rien dit.;)
Je crois cependant
qu'on écrit d'abord pour
se faire plaisir et/ou
par nécessité,avant
le partage,qui est un
à-côté non négligeable
bien sûr.

Accent Grave,
si tu m'aides à retrouver
mon tréma perdu en kek part
sur le clavier je t'en serai
éternellement reconnaissant.
:)

Pas 2 mais 4 catégories
de belogues et non
d'humains,tel que spécifié.

Yvan a dit...

Je l'ai retrouvé 5 minutes
après avoir posté mon comm,
c'est bizarre après des
semaines à l'avoir cherché
partout quand j'en avais besoin.
Yodleï! Noël! Noël!
Beau tréma.
Gentil tréma.